Source ID:; App Source:

550 000$ pour le diabète juvénile

La Fondation de la recherche sur le diabète... (PHOTO FOURNIE PAR FRDJ)

Agrandir

La Fondation de la recherche sur le diabète juvénile a amassé 550 000 $ lors du Gala DIA-BEAT-IT

PHOTO FOURNIE PAR FRDJ

La Presse

La Fondation de la recherche sur le diabète juvénile (FRDJ) a amassé 550 000 $ lors du Gala DIA-BEAT-IT, qui s'est tenu le jeudi 17 novembre dernier au Théâtre St-James à Montréal.

Parés de leurs plus beaux atours, plus de 350 invités ont répondu présent à l'appel du président d'honneur de cette 12e soirée. Les fonds amassés pendant la soirée répondent permetttront d'accélérer la recherche qui vise à guérir, mieux traiter et prévenir le diabète de type 1 (DT1).

« Le diabète juvénile (DT1) est une source de stress pour ceux qui en sont atteints. C'est également un enjeu de santé publique et de société. Il faut donc poursuivre notre engagement sans relâche et ainsi, contribuer à l'avancement de la recherche au nom des personnes atteintes », a mentionné Martin Thibodeau,  président, Direction du Québec, RBC Banque Royale.

L'artiste Jimmy Moore et ses danseurs ont ouvert les festivités en reprenant trois succès de Michael Jackson, dont le célèbre « Beat It ». Au fil de la soirée, plusieurs activités de collecte de fonds ont eu lieu, dont un tirage prestigieux, un encan silencieux, un encan à la criée et le traditionnel volet Financement de la recherche dont les bénéfices seront dédiés au Projet du pancréas artificiel de FRDJ.

Plusieurs gens d'affaires et familles de donateurs ont fait des dons substantiels allant jusqu'à 25 000$. La Fondation remercie Ezio Carosielli et son épouse Luisa Sassano, propriétaires du Théâtre St-Jame,s pour leur appui.

FRDJ est le chef de file mondial du financement de la recherche sur le diabète de type 1 (DT1). Son objectif est d'éliminer progressivement l'impact de la maladie dans la vie des personnes jusqu'à parvenir à un monde sans DT1. À cet égard, FRDJ collabore avec plusieurs partenaires et est la seule organisation dotée des ressources scientifiques, d'une influence sur les règlements et d'un plan de travail précis pour mieux traiter, prévenir et un jour, guérir le DT1. À titre du plus important bailleur de fonds philanthropique de la recherche sur le DT1, FRDJ soutient financièrement 530 millions$ de projets de recherche en cours dans 18 pays.




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer