La Fondation de l'IRCM a remis en 2013 1 493 909$ à l'IRCM pour l'appuyer dans ses projets scientifiques, ses activités de formation et le recrutement de nouveaux chercheurs. La directrice de la Fondation, Hélène Véronneau, en a fait l'annonce le 12 novembre, dans le cadre du dîner annuel Hommage à la découverte,

Publié le 15 nov. 2013
LA PRESSE

« Je tiens à remercier tous nos bénévoles et à souligner leur travail remarquable. Grâce à leurs efforts concertés, la Fondation a pu remettre ce montant exceptionnel à l'IRCM. Des projets novateurs, entre autres, sur le diabète et en fibrose kystique, pourront être réalisés grâce aux fonds versés, contribuant ainsi au bien-être de notre société », a dit Mme Véronneau.

Les résultats du dîner annuel 2013 ont été dévoilés lors de la soirée que présidait Jean-Pierre Léger, président et chef de la direction du Groupe St-Hubert. Un montant net de 221 670 $ a été amassé. Ce montant servira, en plus de soutenir le recrutement de chercheurs, à remettre des bourses d'excellence aux étudiants et stagiaires postdoctoraux de l'IRCM.

« J'ai été très honoré de me voir offrir cette possibilité de présider le dîner annuel de la Fondation de l'IRCM, Hommage à la découverte. J'ai été honoré, oui, parce que je connaissais l'IRCM et que j'avais l'intime conviction qu'il nous faut, nous, gens du milieu des affaires et philanthropes, appuyer cette institution de recherche biomédicale de haut niveau, ici à Montréal. Le Groupe St-Hubert est donc très heureux de s'associer à cet événement et de soutenir la recherche à l'IRCM », a mentionné M. Léger.

 « Je veux remercier très chaleureusement M. Léger et le Groupe St-Hubert pour leur appui à notre dîner. Cette contribution est grandement appréciée. Je veux dire aussi un très grand merci à tous les bénévoles pour leur excellent travail, particulièrement les membres de notre comité des ambassadeurs que nous avons mis en place cette année et qui était présidé par Mme Marie-Hélène Nolet, vice-présidente adjointe, Relations d'entreprises et partenariats à la Banque de développement du Canada », a indiqué André Couillard, président de la Fondation de l'IRCM.

La soirée, qui réunissait près de 400 personnes des milieux d'affaires, universitaire et philanthropique, était animée par Joël Legendre qui, à l'aide d'un jeu-questionnaire, a fait découvrir ou redécouvrir l'IRCM et sa Fondation.

Étaient également présents Louise Lambert-Lagacé, présidente du CA de l'IRCM, et le Dr. Tarik Möröy, président et directeur scientifique de l'IRCM.

            La Fondation de l'IRCM appuie l'Institut de recherches cliniques de Montréal en amassant des fonds qui permettent de soutenir directement les projets scientifiques des chercheurs de l'Institut et les activités de formation, notamment par l'octroi de bourses d'excellence aux étudiants diplômés et stagiaires postdoctoraux. Ces fonds aident aussi à la création et à l'installation de nouvelles technologies qui sont essentielles au progrès des recherches.

Créé en 1967, l'IRCM regroupe aujourd'hui 37 laboratoires de recherche. Il compte aussi quatre cliniques spécialisées, huit plateaux technologiques et trois plateformes de recherche dotées d'équipement à la fine pointe de la technologie. Plus de 425 personnes y travaillent. L'IRCM est une institution autonome affiliée à l'Université de Montréal et sa clinique est associée au Centre hospitalier de l'Université de Montréal (CHUM). L'Institut entretient également une association de longue date avec l'Université McGill. L'IRCM est financé par le ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche, de la Science et de l'Innovation du Québec.