TITRE :

Publié le 21 févr. 2013
LA PRESSE

TITRE :

La santé mentale au Canada bénéficiera d'un investissement additionnel de 4 813 313,30 $ de la part de Bell grâce à la Journée Bell Cause pour la cause 2013. Des personnes qui ont fait l'expérience de la maladie mentale, leurs amis, leurs proches et leurs collègues, ainsi que des militaires, des politiciens, des artistes, des équipes de sports et des joueurs, des entreprises et des concurrents, se sont tous joints à l'ambassadrice de Bell Cause pour la cause, Clara Hughes, pour parler de santé mentale en vue de mettre fin à la stigmatisation.

La Journée Bell Cause pour la cause favorise aussi de nouveaux investissements en santé mentale, Bell s'engageant à un financement supplémentaire en fonction de l'ampleur de la conversation.

La Journée Bell Cause pour la cause 2013 s'est traduite par un total de 96 266 266 textos et appels interurbains par des clients de Bell et de Bell Aliant, des tweets utilisant le mot-clic #BellCause et des partages de l'image de la Journée Bell Cause pour la cause sur Facebook.

Comme Bell verse 5 cents pour chacune de ces communications, cela signifie 4 813 313,30 $ de financement supplémentaire pour les programmes en santé mentale, soit une augmentation de 23 % par rapport au total de la Journée Bell Cause pour la cause de l'an dernier.

La Journée Bell Cause pour la cause 2013 a vraiment pris son envol sur Twitter, avec 1 562 485 de diffusions et de rediffusions de notre message, soit une augmentation de 6000 % par rapport à l'an dernier. Au Canada et aux États-Unis, Bell Cause pour la cause a été un des principaux sujets de conversation sur Twitter, grâce à l'appui de centaines de milliers de Canadiens, y compris le gouverneur général du Canada, David Johnston, le premier ministre Stephen Harper, des députés fédéraux, des premiers ministres et ministres provinciaux, des membres des Forces armées canadiennes, des équipes de sports et des joueurs, ainsi que des artistes canadiens, dont Justin Bieber et William Shatner.

« Bravo Canada! Quelle incroyable réponse à l'appel pour contribuer à mettre fin à la terrible stigmatisation entourant la maladie mentale! En parlant si ouvertement avec nos proches, nos amis, nos voisins et nos collègues des véritables répercussions de la maladie mentale, nous disons haut et fort que le temps est venu pour cette maladie de sortir de l'ombre », a déclaré Clara Hughes, six fois médaillée olympique pour le Canada. « La conversation Bell Cause pour la cause s'est considérablement accrue chaque année, mais l'énergie et l'ampleur de la campagne de cette année ont dépassé toutes les attentes. Au nom du nombre incalculable de Canadiens dont la vie sera améliorée grâce à votre participation, je remercie sincèrement toutes les personnes qui ont fait de la campagne Bell Cause pour la cause 2013 un si formidable succès! »

« Il ne fait maintenant aucun doute que la santé mentale bénéficie d'un véritable élan au pays », a déclaré George Cope, président et chef de la direction de Bell et de BCE. « L'équipe Bell Cause pour la cause est profondément reconnaissante de l'ampleur du soutien pour cette cause provenant de tous les milieux au Canada. À tous ceux qui ont parlé de santé mentale hier et qui continueront d'en parler pour mettre fin à la stigmatisation, merci énormément de votre appui. »

Bell a lancé l'initiative en santé mentale Bell Cause pour la cause en septembre 2010, avec un engagement initial de 50 millions $ sur cinq ans. Avant la Journée Bell Cause pour la cause 2013, ce chiffre était passé à 57 229 976 $, grâce aux 3 303 961,80 $ résultant de la Journée Bell Cause pour la cause 2011 et aux 3 926 014,20 $ provenant de celle de 2012.

Avec les résultats de la Journée Bell Cause pour la cause 2013, Bell s'engage maintenant à investir un total de 62 043 289,30 $ dans la santé mentale du Canada.

La Journée Bell Cause pour la cause 2013 a bénéficié de l'appui d'une vaste campagne nationale de promotion et d'éducation qui mettait en vedette Mme Hughes et ses camarades ambassadeurs de Bell Cause pour la cause, Stefie Shock, Michel Mpambara et Seamus O'Regan. La campagne a également profité du soutien d'un large éventail d'entreprises canadiennes des médias, des sports et des communications, ainsi que de groupes communautaires.

« Nous sommes ravis de la participation d'un si grand nombre d'organismes remarquables dans les communautés d'un bout à l'autre du pays, a déclaré Mary Deacon, présidente de l'initiative en santé mentale Bell Cause pour la cause. Des conversations ont lieu tous les jours dans les écoles, les centres communautaires, les établissements de soins de santé, les bases militaires ainsi que dans les foyers, entre amis et au sein des familles. C'est le genre de progrès qui aidera à mettre fin à la stigmatisation et qui permettra aux personnes qui souffrent de maladie mentale de demander plus facilement l'aide dont elles ont besoin. »

À l'approche de la Journée Bell Cause pour la cause 2013, Bell a annoncé trois nouveaux partenariats en santé mentale. Au Québec, Bell a offert 500 000 $ à la Fondation du Centre hospitalier universitaire de Québec (CHUQ) pour la mise à niveau de son unité de soins en psychiatrie, ainsi que 500 000 $ au département de psychologie de l'Université Concordia pour subventionner la thérapie et l'évaluation au Centre de psychologie appliquée et au Centre de recherche clinique en santé. Le 8 février dernier, à Vancouver, Bell a aussi annoncé un don de 500 000 $ à la Fondation Neuro Canada pour contribuer au financement des Bourses de formation en recherche sur la santé mentale de Bell d'un million de dollars à l'appui de jeunes chercheurs canadiens talentueux dans le domaine de la santé mentale.

Ces nouveaux dons s'ajoutent aux contributions déjà annoncées à l'Institut universitaire en santé mentale Douglas, à l'Hôpital Louis-H. Lafontaine, au Centre de toxicomanie et de santé mentale (CAMH), à l'Hôpital Royal d'Ottawa, à l'Université Queen's, à l'Université de Colombie-Britannique, ainsi qu'à d'autres instituts et organismes de premier plan.

En janvier, Bell a annoncé le Fonds communautaire Bell Cause pour la cause 2013, qui bénéficie d'une enveloppe d'un million de dollars pour appuyer des organismes locaux en santé mentale partout au Canada. En 2012, Bell Cause pour la cause a ainsi soutenu 60 organismes en santé mentale à l'échelle du pays au moyen de dons variant de 5000 $ à 50 000 $.

L'initiative en santé mentale Bell Cause pour la cause est un programme de bienfaisance de cinq ans de plusieurs millions de dollars fondé sur quatre piliers d'intervention : la lutte contre la stigmatisation, l'accès aux soins, la recherche et les pratiques exemplaires en milieu de travail.