Lockheed Martin Canada s’est joint le 1er décembre dernier à l’Espace IBM Quantique de l’Institut quantique de l’Université de Sherbrooke en tant que nouveau membre. L’entreprise travaillera de concert avec le directeur scientifique de l’IQ, Alexandre Blais, et son groupe de recherche afin d’explorer le potentiel offert par certains algorithmes quantiques.

Publié le 4 déc. 2021
La Presse

« L’Espace IBM Quantique de l’IQ offre une plateforme idéale pour tisser des liens étroits entre la recherche fondamentale et la recherche en milieu industriel en vue de favoriser le développement d’applications quantiques », affirme le professeur Blais.

Le partenariat avec Lockheed Martin Canada comprend un investissement de 1,3 million de dollars canadiens aligné avec la Politique des retombées industrielles et technologiques (RIT) du Canada. « Cette collaboration axée sur les RITs contribue à l’avancement des technologies et des capacités industrielles qui favoriseront la prospérité économique du Canada dans l’avenir, estime Lorraine Ben, chef de la direction de Lockheed Martin Canada. Notre investissement soutient le travail de certains des esprits les plus brillants qui tracent de nouvelles voies en informatique quantique. »

Lancé en juin 2020 avec le soutien financier du ministère de l’Économie et de l’Innovation (MEI), l’Espace IBM Quantique de l’IQ offre à ses membres un accès infonuagique exclusif aux systèmes informatiques quantiques d’IBM les plus avancés ainsi qu’une communauté d’experts pour appuyer des projets de recherche en quantique. L’initiative travaille à la mise à l’échelle de l’informatique quantique en développant des partenariats et des projets avec des entreprises ainsi qu’en soutenant un écosystème florissant.

« Les professionnels de l’industrie et le milieu universitaire ont besoin de nouvelles compétences pour tirer parti du domaine émergent de l’informatique quantique. À travers l’Espace IBM Quantique de l’IQ, les organisations ont un accès infonuagique à la plus grande flotte d’ordinateurs quantiques au monde, et bénéficient du soutien des experts techniques d’IBM pour faire progresser le domaine de l’informatique quantique et favoriser son adoption, se réjouit Claude Guay, président d’IBM Canada. Nous sommes heureux que Lockheed Martin Canada s’engage dans de nouvelles recherches et applications dans le domaine de l’informatique quantique avec l’Institut quantique, et nous avons hâte de collaborer sur le chemin de l’avantage quantique. »

Depuis plusieurs années, l’Université de Sherbrooke œuvre au développement d’un écosystème dynamique à travers sa chaine d’innovation intégrée qui allie sciences quantiques, fabrication de matériaux quantiques et mise en marché d’applications. Lockheed Martin n’en est pas à sa première collaboration en information quantique avec l’UdeS. L’entreprise a déjà financé des contrats de recherche dans le domaine de 2012 à 2015.

« L’équipe croissante de scientifiques et d’ingénieurs quantiques de Lockheed Martin est impatiente de travailler avec l’Espace IBM Quantique de l’IQ et d’étendre notre collaboration avec les chercheurs de l’Université de Sherbrooke. Cet accord sera un atout pour notre développement d’applications industrielles en informatique quantique », soutient le Dr Kristen Pudenz, chef corporatif en quantique pour Lockheed Martin.

Située à Ottawa, Lockheed Martin Canada est l’entité canadienne de Lockheed Martin Corporation, une entreprise de sécurité et aérospatiale de calibre international qui compte environ 110 000 employés dans le monde. Depuis plus de 80 ans, Lockheed Martin Canada est le partenaire de confiance du Canada dans le domaine de la défense, se spécialisant dans le développement, l’intégration et le maintien en puissance de systèmes, de produits et de services technologiques de pointe. L’entreprise compte plus de 1000 employés dans ses principaux établissements à Ottawa, à Montréal, à Halifax, à Calgary et à Victoria, qui travaillent sur un large éventail de programmes d’importance dans les secteurs de l’aérospatiale, de la défense et du commerce.

IBM Quantum est une initiative de l’industrie visant à construire des calculateurs quantiques universels pour des applications commerciales et scientifiques. IBM Q Network est une marque déposée de International Business Machines Corporation.

L’Institut quantique (IQ) est un institut de recherche de l’Université de Sherbrooke avec plus de 250 membres qui œuvrent pour favoriser le passage de la science aux technologies quantiques, notamment en informatique, en matériaux et en ingénierie. L’IQ possède une infrastructure de recherche expérimentale et de calcul numérique à la fine pointe de la technologie, gérée par des équipes technique et professionnelle qualifiées. L’Espace IBM Quantique de l’IQ a le soutien financier du ministère de l’Économie et de l’Innovation (MEI) du Québec.