Les lauréats du concours de la Semaine québécoise intergénérationnelle, orchestrée par Intergénérations Québec, ont été dévoilés à la fin mai.

La Presse

Les prix ont été décernés à six projets qui se sont démarqués au cours de la dernière année par leur originalité et leur impact dans la communauté.

La Semaine québécoise intergénérationnelle a permis à de multiples organismes de faire connaître leurs activités. Cette année, chaque projet lauréat a reçu une bourse de 1000$ grâce à la générosité de la Fondation Luc Maurice.

Choisis parmi les 75 projets soumis au concours, ces lauréats ont été annoncés sur les réseaux sociaux d'Intergénérations Québec du 24 au 28 mai.

Dans la catégorie « Activité artistique », le gagnant est Virtual Shakespeare, par la bibliothèque publique de Montréal-Ouest, en partenariat avec la Fondation Kimberley (Montréal). Avec le soutien du West-end Intergenerational Network, la bibliothèque a su connecter les générations malgré la pandémie en montant la pièce de théâtre « Beaucoup de bruit pour rien » (« Much Ado About Nothing ») entièrement sur Zoom.

La distribution inclut plus d'une douzaine d’acteurs amateurs de quatre générations, qui se sont réunis en ligne deux à trois fois par semaine pour socialiser, en apprendre davantage sur Shakespeare et répéter leurs répliques. Les cégeps locaux ont été impliqués dans l’enregistrement et le montage. La production finale sera diffusée sous deux formats en accès libre : une vidéo et un balado audio.

Dans la catégorie « Activité littéraire », le gagnant est le programme Connexions de la bibliothèque de Dorval (Montréal). Ce projet pilote a réuni pendant quatre semaines enfants, parents et ainés de la communauté, qui ont partagé leur amour de la lecture. La bibliothèque a jumelé de jeunes familles avec des personnes âgées afin que celles-ci se téléphonent une fois par semaine.

Lors de ces appels, d’une durée de 15 minutes, les jeunes lecteurs ont pu lire des histoires ou simplement pratiquer leurs compétences de lecture à voix haute, avec pour public leur partenaire ainé. La lecture était suivie d'un échange, sous la supervision d’un parent. Il n'était pas rare que des sujets aussi divers que les animaux, l'école ou les loisirs se glissent dans la conversation.

Dans la catégorie « Activité ludique et manuelle », le gagnant est Mission possible! par la Coopérative d'habitation l'Accueil de St-Jean-Port-Joli – Projet Oasis (Chaudière-Appalaches). « Mission possible! » est un partenariat étroit entre des ainés, des adultes et jeunes adultes, des adolescents et des enfants. À l'origine, un groupe d'ainés confinés a voulu apporter un élan de générosité en confectionnant une centaine de tabliers et en les offrant à des personnes de différents groupes d’âge et de divers horizons. Ils ont ainsi amorcé une grande chaîne de solidarité : en acceptant le tablier, chaque participant s’engageait à faire, lui aussi, une action positive.

À travers ce projet, les ainés ont tissé des liens, entre autres, avec le groupe de Valorizaction. À son tour, cet organisme de soutien social pour des personnes vivant avec un handicap a eu envie de partager quelque chose avec les ainés en créant pour eux des capsules sur la nutrition basées sur le dernier guide alimentaire canadien.

Les ainés ont également confectionné des tabliers pour le projet d’horticulture d’élèves de première année. Depuis, ces derniers échangent régulièrement avec eux par visioconférence.

Dans la catégorie « Activité communautaire », le gagnant est Appels sécurisants aux aînés par la bibliothèque de Sainte-Thérèse (Laurentides). Lorsque la bibliothèque a dû fermer abruptement ses portes au printemps 2020, les employés se sont interrogés sur la meilleure façon d’intervenir pour briser la solitude et l’isolement des personnes confinées de 70 ans et plus.

Ils ont alors passé des appels réconfortants à plus d’un millier d’ainés. Plusieurs d’entre eux ont ensuite été transférés à des organismes de soutien. Certains de ces appels sont devenus hebdomadaires. Les employés en ont profité pour demander aux ainés s’ils connaissaient les livres et ressources numériques accessibles en ligne et transféraient les demandes d'assistance aux bibliotechniciennes et à la bibliothécaire.

Par ces appels, le personnel de la bibliothèque a réconforté les ainés et les a faire rire. Il ne faut surtout pas sous-estimer le pouvoir d’une bonne lecture numérique!

Dans la catégorie « Activité de transmission », le gagnant est Aider à distance par le mouvement Les Aidants scolaires (Chaudière-Appalaches). En raison des impacts de la pandémie sur les écoles du Québec, le mouvement a adapté sa prestation de services de bénévolat en mettant en place une nouvelle forme de bénévolat à distance.

À la suite d'une demande de l'enseignant, un bénévole dûment sélectionné et préparé (avec l'aide du Centre de transfert de la réussite éducative du Québec) joint l'élève par visioconférence pour le soutenir dans sa lecture, ses mots de vocabulaire, ses conjugaisons de verbes, etc. L’apport d'un Aidant scolaire peut se traduire de différentes façons, notamment par son partage d'une histoire ou d'une passion avec un groupe d’élèves.

Le Coup de cœur de la Semaine a été remis à l’activité Et si on se racontait? par Maxine Joly-Chevrier, en partenariat avec Contact Aînés (Montréal & Capitale-Nationale). À 18 ans, Maxine a mobilisé une équipe de dix jeunes pour répondre à la solitude des ainés pendant la pandémie. Avec l'aide de l'organisme Contact Aînés, ces étudiants du Collège Jean-de-Brébeuf ont été jumelés à des personnes de 66 ans et plus de différentes régions du Québec, qu'ils ont appelées au moins une fois par semaine pendant trois mois.

Par la suite, chacun de ces jeunes a raconté les conversations intergénérationnelles qu'il a eues. Les thèmes abordés étaient variés : l'impact de la COVID-19, l'environnement, la technologie, les premiers emplois ou encore les premières amours. Ces témoignages ont été regroupés dans un livre numérique, publié en février 2021.

Enfin, l'équipe a lancé la campagne de sensibilisation « Entre toi et moi » sur Instagram (@entretoi.et.moi) et sur la page Facebook de Contact-Aînés afin de promouvoir la solidarité intergénérationnelle.

Ce projet initié par des cégépiens montre que la pandémie peut aussi être source de créativité. Les jeunes, qui subissaient eux aussi l'isolement, ont trouvé une oreille attentive auprès des ainés et noué de nouvelles amitiés. Avec ce projet, ils ont lancé une réflexion sur la valeur accordée aux relations interpersonnelles et sociales..

Intergénérations Québec est le réseau québécois de l'action de solidarité intergénérationnelle. Sa mission est de favoriser le rapprochement entre les générations pour le développement d'une société ouverte, inclusive et solidaire.