Le 31 mai dernier, dans le cadre de la Semaine nationale de l’accessibilité, Telus a annoncé l’expansion nationale de son programme Technologies pour l’avenir en collaboration avec La Marche des dix sous du Canada.

La Presse

Lancée en Alberta et en Colombie-Britannique en 2018, le projet s’étend maintenant à l’échelle nationale pour soutenir davantage de Canadiens atteints d’un handicap et qui ont besoin d’une assistance professionnelle pour utiliser ou contrôler de façon autonome leur appareil mobile. Ce programme offre des recommandations, de la formation et du soutien sur mesure en matière d’appareils mobiles et, selon les besoins individuels, il offre aussi la technologie d’assistance dont ont besoin des personnes en situation de handicap pour utiliser un appareil mobile. Technologies pour l’avenir permet un accès équitable aux appareils mobiles, donnant la possibilité aux personnes handicapées de vivre, travailler et interagir dans notre monde numérique.

« À Telus, nous savons que la technologie contribue grandement à l’égalité des chances lorsqu’elle est déployée de manière responsable et avec compassion. Nous savons aussi qu’une technologie déployée intelligemment peut être encore plus efficace en stimulant l’innovation et en permettant à chaque citoyen de réaliser son plein potentiel et sa propre définition du succès, souligne Darren Entwistle, président et chef de la direction de Telus. La pandémie a fait ressortir l’importance de l’accessibilité numérique pour tous les citoyens, surtout ceux qui vivent avec un handicap. Tous les Canadiens comptent sur la puissance de la technologie à large bande et la connectivité qui en découle pour travailler, apprendre, socialiser, accéder aux soins de santé et effectuer des transactions de manière sécuritaire et efficace à la maison. Grâce au programme Technologies pour l’avenir et de concert avec La Marche des dix sous du Canada, l’équipe Telus s’emploie avec passion à déployer sa technologie intelligemment pour que tous puissent s’épanouir au sein d’un monde en ligne. »

Le programme Technologies pour l’avenir procure aux personnes handicapées un accès direct aux techniciens d’assistance de La Marche des dix sous du Canada, qui disposent de connaissances spécialisées en matière d’obstacles liés à l’accessibilité et de technologies d’assistance. Le soutien offert dans le cadre du programme comprend l’évaluation individuelle personnalisée, la formation en matière de technologies d’assistance et les recommandations en fonction des besoins de la personne. Par exemple, les techniciens d’assistance peuvent recommander l’usage de Boardmaker, un logiciel servant à créer une collection de symboles normalisés utilisés par les jeunes qui présentent des besoins particuliers sur le plan de la communication.

« À titre d’organisme de bienfaisance national qui se consacre au soutien des personnes handicapées, le programme Technologies pour l’avenir cadre parfaitement avec notre mission. Notre équipe travaille avec les participants pour s’assurer qu’ils sont connectés et à l’aise avec leurs appareils mobiles et les technologies d’assistance dont ils ont besoin, mentionne Len Baker, président et président-directeur général de La Marche des dix sous du Canada. Le partenariat avec Telus reflète notre vision commune d’un monde accessible à tous, où la technologie peut jouer un rôle pour lever les obstacles, accroître l’indépendance et améliorer la qualité de vie. Nous remercions Telus de son soutien. »

Le programme Technologies pour l’avenir peut changer la vie des personnes qui en bénéficient. Par exemple, il donne une voix à Emrick, un garçon de huit ans de la ville de Québec qui est non verbal. « Depuis le diagnostic d’Emrick, nous avons dû nous battre pour obtenir des services. Par miracle, Telus et La Marche des dix sous du Canada sont entrés dans nos vies et nous ont donné une lueur d’espoir et un soutien inestimable », témoigne la mère d’Emrick, Marie-Claude Bilodeau. Emrick utilisera une tablette dotée du logiciel Boardmaker, dont les images l’aideront à communiquer et à améliorer sa qualité de vie.

Telus soutient également l’accessibilité et l’inclusion en proposant à sa clientèle une vaste gamme de téléphones mobiles dotés de fonctions d’accessibilité intégrées pour les problèmes visuels, de mobilité, cognitifs, d’audition ou de langage. En outre, depuis son lancement, la Fondation Telus pour un futur meilleur a appuyé les personnes handicapées en donnant 2,6 millions de dollars en soutien à près de 200 projets partout au pays.

Par exemple, Internet pour l’avenir de Telus offre un service Internet haute vitesse large bande à 400 000 familles à faible revenu et personnes handicapées en Colombie-Britannique, en Alberta et au Québec pour un faible coût mensuel. Au cours de la dernière année, Telus a également collaboré avec les conseils scolaires pour accélérer l’accès à Internet haute vitesse chez les élèves dans le besoin.

De plus, Telus a donné 35 000 ordinateurs dans le cadre du programme Ordinateurs pour les écoles et plus (OPE+) depuis 2001, facilitant l’accès à Internet aux jeunes et aux Canadiens défavorisés.

Par l’entremise de son programme Mobilité pour l’avenir, Telus offre aussi à 20 000 jeunes quittant leur foyer d’accueil un téléphone intelligent gratuit et un forfait de données de 3 Go entièrement financé pendant deux ans.

L’initiative Mobilité pour l’avenir destiné aux aînés de Telus permet aux prestataires du Supplément de revenu garanti d’obtenir un forfait mensuel financé. Ainsi, un plus grand nombre d’aînés auront les outils technologiques nécessaires pour briser l’isolement, favoriser leur bien-être émotif, rester en contact avec leurs proches et accéder à des ressources indispensables en santé.

Enfin, en collaboration avec ses partenaires en santé communautaire, le programme Santé pour l’avenir de Telus permet aux cliniques de santé mobiles d’offrir des soins primaires et de santé mentale, y compris le dépistage de la COVID-19, l’évaluation et la vaccination directement aux personnes marginalisées et itinérantes dans onze grandes villes du Canada. Le programme a contribué à la réalisation de plus de 60 000 interventions et poursuit son œuvre au pays.