Le 27 avril dernier, la Fondation québécoise du cancer (FQC) lançait la 4e Marche du Grand défoulement, une source de revenus essentielle pour assurer la pérennité des services de la Fondation à travers le Québec.

La Presse

À peine un mois après son lancement officiel, plus de 100 000 $ ont été amassés.

100 000 $ en un mois, c’est un montant record pour cet événement de la Fondation québécoise du cancer. « C’est quasiment la moitié de l’objectif fixé initialement, qui devait être atteint en octobre prochain », précise Marco Décelles, directeur général de la Fondation québécoise du cancer.

Malgré la crise sanitaire, les Québécois se montrent exceptionnellement solidaires envers les personnes touchées par un cancer. Le montant amassé dans le cadre de cet événement est approximativement quatre fois plus élevé que celui qui avait été amassé au même moment l’an passé; le taux d’inscription à La marche du Grand défoulement a doublé, passant de 8 % en 2020 à 18 % en 2021; le taux de participation en équipe à La marche du Grand défoulement a triplé par rapport aux éditions précédentes.

« Nous sommes très touchés par cette vague de générosité, et sincèrement reconnaissants face à autant d’humanité », témoigne M. Décelles.

Le premier ministre du Québec, François Legault, appuie La marche du Grand défoulement

François Legault a lui aussi bien saisi l’intérêt de La marche du Grand défoulement, et a décidé de s’adresser personnellement aux Québécois pour les inviter à participer à cet événement-bénéfice.

« La Fondation québécoise du cancer se dévoue au quotidien pour le bien-être de milliers de Québécois. Elle est venue en aide à plus d’un demi-million de personnes depuis sa création. Elle a besoin de nous autres. On doit mobiliser le plus de monde possible dans toutes nos régions. Chaque contribution peut faire la différence. Je compte sur vous ! » a dit M. Legault.

Depuis plus de 40 ans, la Fondation québécoise du cancer consacre les fonds recueillis à soutenir au quotidien les milliers de Québécois atteints d’un cancer et leurs proches. Elle offre des programmes de bien-être physique et du soutien psychologique à travers ses Centres régionaux de Montréal, Québec, Sherbrooke, Gatineau, Trois-Rivières et Lévis, en plus de détenir le plus grand réseau d’hébergement de la province. Elle propose aussi de l’aide adaptée aux jeunes de 15 à 39 ans touchés par le cancer via son Programme à Félix. Enfin, par ses Services Info-cancer, la Fondation offre écoute, réponses et réconfort, partout au Québec.