Le 15 avril dernier, l’Institut d’études internationales de Montréal de l’UQAM et la Banque Scotia ont honoré 11 étudiants au baccalauréat, à la maitrise et au doctorat, dans le cadre de la remise des Bourses-stages Banque Scotia-IEIM.

La Presse

L’événement était virtuel, en présence de Geneviève Brouillard, première vice-présidente, région Québec et est de l’Ontario, Banque Scotia, de Michelle Niceforo, directrice générale de la Fondation de l’UQAM et de Bernard Derome, président de l’IEIM. Au total, 25 000$ en bourses-stages et d’excellence ont été octroyés à ces étudiantes et étudiants qui se sont démarqués par la qualité exceptionnelle de leur travail.

Partenaire du programme des bourses-stages Banque Scotia - IEIM depuis 2004, la Banque Scotia a renouvelé cette collaboration pour 10 ans en 2015, afin de continuer à faire rayonner l’excellence académique issue de l’IEIM, une institution phare en matière de diffusion du savoir au Québec, au Canada et à l’international.

« Les jeunes sont les leaders de demain et il importe d’encourager la persévérance, le désir de réussite et l’excellence afin que ceux-ci disposent des meilleures aptitudes pour contribuer, de manière responsable, au succès de nos organisations et au développement durable de notre société », a dit Mme Brouillard.

« Au cours des cinq dernières années, plus de 45 étudiantes et étudiants ont été récompensés et 100 000 $ ont été remis en bourses-stages et d’excellence par la Banque Scotia. Grâce à ce programme, des étudiants de l’UQAM, du premier au troisième cycle universitaire, ont pu acquérir de l’expérience en recherche scientifique en contribuant aux activités de l’IEIM ou de l’une de ses unités constituantes, ainsi que poursuivre leurs projets de recherche, amenant ainsi leurs expériences à un niveau supérieur », a dit François Audet, directeur de IEIM.

Pour la Banque Scotia, il est primordial d’investir dans l’avenir de la jeunesse. Dans cette optique, la Banque Scotia a récemment lancé sa nouvelle plateforme de responsabilité sociale : ScotiaINSPIRE. Ce programme vise à soutenir les initiatives qui favorisent l’éducation et améliorent la résilience économique des communautés. La Banque Scotia prévoit ainsi investir 500 millions de dollars pour favoriser l’éducation, l’inclusion et l’emploi des personnes qui en ont le plus besoin.

La Banque Scotia félicite tous les récipiendaires et tient à saluer leur résilience ainsi que leur persévérance. Les réussites qui ont été célébrées sont d’autant plus grandes du fait que les étudiantes et étudiants ont dû faire face à de nombreux défis en raison de la pandémie.

Les lauréates et lauréats 2021 sont Félix Beauchemin, étudiant au baccalauréat en relations internationales et droit international, bourse-stage de 1500$ ; Karla Daniela Guerra Caranza, étudiante au baccalauréat en relations internationales et droit international, bourse-stage de 1500$ ; Samuel Villanove, étudiant au baccalauréat en relations internationales et droit international, bourse-stage de 1500$ ; Sofia Ababou, étudiante à la maîtrise en science politique, bourse-stage de 2500$ ; Jihane Kebdani, étudiante à la maîtrise en économique, bourse-stage de 2500$ ; Marwan Rachidi, étudiant à la maîtrise en science politique, bourse-stage de 2500$ ; Camille Raymond, étudiante à la maîtrise en science politique, bourse-stage de 2500$ ; Julie-Pier Nadeau, étudiante au doctorat en science politique, Chaire Raoul-Dandurand, bourse d’excellence de 3000$ ; Paola Lisa Yvonne Ouedraogo, étudiante au doctorat en études littéraires, Laboratoire des Afriques Innovantes, bourse d’excellence de 3000$ ;Alexandra Parada, étudiante au doctorat en droit, CRIDAQ, bourse d’excellence de 3000$ ; Andréanne Oligny-Bissonnette, étudiante au doctorat en science politique, Chaire Raoul-Dandurand, mention d’honneur de 1500$.

La Banque Scotia compte parmi les chefs de file du secteur bancaire dans les Amériques. Dans l’esprit de sa mission d’entreprise, « pour l’avenir de tous », elle contribue à la réussite de ses clients, de leur famille et de leur collectivité en offrant des conseils et une gamme de produits et de services, dont des services bancaires aux particuliers, aux entreprises et aux sociétés, des services bancaires privés, d’investissement et de gestion de patrimoine ainsi que des services liés aux marchés des capitaux. Au 31 janvier 2021, l’effectif de la Banque Scotia comptait environ 90 000 employés et les actifs s’élevaient à environ 1200 milliards de dollars.

L’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) a été créé en 2002 pour appuyer, renforcer et coordonner les initiatives de recherche, de formation et de mobilisation des connaissances des centres et chaires de recherche impliqués dans le domaine des études internationales. Rattaché à la Faculté de science politique et de droit de l’UQAM, il est un lieu interfacultaire de recherche, d’enseignement, de discussions et de débats concernant les événements qui marquent la scène internationale. Il regroupe des unités de recherche et des chercheurs provenant d’une multitude de disciplines qui se consacrent à l’étude des questions internationales, dans l’un ou l’autre des quatre axes de recherche suivants : mondialisation et gouvernance (y compris le développement durable) ; sécurité et diplomatie ; identité, citoyenneté et diversité ; et droit international et droits humains.