Le 15 février dernier, Alco Prevention Canada et Unimanix ont remis un pulvérisateur électrostatique fabriqué au Québec au Chaînon, un organisme qui vient en aide aux femmes en difficulté.

La Presse

Ce don leur permettra d'aider à maintenir un environnement sain tout en réduisant de façon importante les coûts en produits désinfectants et le temps consacré à la désinfection.

«La pandémie nous amène à adopter des mesures sanitaires encore plus strictes et si nous pouvons aider à notre façon à alléger le travail des personnes oeuvrant pour le Chaînon, nous en sommes très heureux. Nous espérons que notre pulvérisateur leur apportera la satifaction désirée», a mentionné Stéphane Maurais, directeur général chez Alco Prevention Canada.

Étaient également présents à l’annonce Clara Michaud d’Unimanix, Katia Poulin de l'Association d’entraide Le Chaînon et Hélène Sampson d'Alco Prevention Canada.

La pulvérisation électrostatique constitue certainement une des technologies les plus puissantes sur le marché pour détruire les germes rapidement et efficacement puisq​ue les objets aspergés sont en quelque sorte enrobés de fines gouttelettes de désinfectant, atteignant ainsi toutes les surfaces. Le Pax-100 réduit d'environ 80 % les coûts en produits désinfectants et de 90 % le temps consacré à la désinfection. ​​ Le service s'effectue ici même, à Montréal.