Euphorie dans le genre - Fierté Trans a annoncé le 11 février dernier qu'au cours des prochains mois, elle organisera des consultations et une conférence en ligne de grande envergure pour les personnes trans au Québec.

La Presse

«Dès le mois de février, nous lancerons un vaste effort de consultation pour évaluer les besoins et les préoccupations des communautés trans », a dit Maxime Faddoul, coordinateur du projet.

L’organisme a reçu près de 300 000$ de financement par le biais de Femmes et Égalité des genres Canada pour le projet En Marche pour des états généraux des communautés trans au Québec. Cela lui permettra de produire une évaluation des besoins des communautés trans au Québec.

Le projet offrira une meilleure compréhension des diverses expériences trans, tant au niveau socio-économique, que géographique au Québec. « Ces fonds nous permettront de rassembler et de consulter les personnes trans au Québec sur ce dont elles ont réellement besoin », a dit M. Faddoul.

Le projet permettra d'identifier les enjeux auxquels font face les personnes trans afin de renforcer les pratiques et les interventions privilégiées. « Les personnes trans ont été mises de côté pendant trop longtemps, ces fonds permettront enfin de mettre les personnes trans au premier plan », ajoute M. Faddoul.

Les données qui en résulteront seront partagées avec le grand public et les organismes sous forme de rapports et de fiches d'information au cours des 14 prochains mois.

Euphorie dans le genre est connu pour son événement annuel, la Marche pour les droits trans de Montréal qui rassemble plus de 500 personnes trans et alliés dans un événement politique, social et communautaire à Montréal.

«Ce financement nous permet de passer d'un collectif de bénévoles à un modèle plus durable. Les besoins de nos communautés sont si grands qu’ils ne peuvent pas être satisfaits qu’avec du travail bénévole », explique M. Faddoul.

Euphorie dans le genre vise à promouvoir les droits et le bien-être des personnes trans et la diversité des genres de manière non partisane.