La Fondation Marie-Vincent a annoncé le 26 janvier dernier que Charles Emond, président et chef de la direction de la Caisse de dépôt et placement du Québec, assurera la présidence de sa campagne majeure de financement.

Publié le 30 janv. 2021
La Presse

En plus d’appuyer la Fondation dans ses efforts de collecte de fonds au cours de la prochaine année, la présidence d’honneur de M. Emond s’accompagne d’un don de 150 000 $ sur trois ans.

La pandémie ayant forcé l’annulation des événements-bénéfice qui aident à financer les services, la Fondation s’engage dans une campagne majeure de financement en deux phases ayant pour objectif d’amasser un total de 9,5 millions de dollars sur trois ans. Les sommes recueillies permettront notamment d’améliorer l’accès à ses services, d’ouvrir un nouveau centre d’appui aux enfants à l’extérieur de Montréal, de développer des services pour les jeunes victimes de violence physique et de soutenir la recherche en violence sexuelle.

« Je suis fier de présider la campagne majeure de financement de la Fondation Marie-Vincent. Nos enfants sont ce que nous avons de plus précieux et nous devons tout faire pour les protéger et leur permettre de développer leur plein potentiel. Au-delà de l’indignation qui nous habite chaque fois que des épisodes de violence sexuelle affligeant nos enfants et adolescent.e.s sont révélés, il nous faut agir collectivement pour leur venir en aide. Appuyer une organisation comme la Fondation Marie-Vincent, qui lutte au quotidien pour prévenir ce fléau et aider les jeunes victimes à surmonter d’aussi dures épreuves, s’inscrit dans la volonté de la Caisse et de ses employés d’aider les personnes les plus vulnérables de notre société », a dit M. Emond.

PHOTO FOURNIE PAR LA FONDATION

Charles Emond

« Le conseil d’administration de la Fondation Marie-Vincent est extrêmement reconnaissant de pouvoir compter sur l’appui de la Caisse et sur celui de M. Emond. Son engagement envers la cause des enfants nous permet d’entretenir les plus grands espoirs pour la réussite de notre campagne pour déployer nos projets de croissance et ainsi venir en aide à davantage d’enfants au Québec », a dit Jessica Pathy, présidente du conseil d’administration, Fondation Marie-Vincent.

« Offrir des services de qualité et inspirés des meilleures pratiques requiert un financement important. L’appui de M. Emond nous permettra de poursuivre notre mission et de développer des services adaptés aux nouvelles réalités, notamment à celle de la cyberviolence sexuelle. Les enfants vulnérables du Québec viennent de s’adjoindre un allié précieux et Marie-Vincent également », a dit Stéphanie Gareau, directrice générale, Fondation Marie-Vincent.

La Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) est un investisseur institutionnel de long terme qui gère des fonds provenant principalement de régimes de retraite et d’assurances publics et parapublics. Son actif net s’élève à 333,0 G$ CA au 30 juin 2020. Un des plus importants gestionnaires de fonds institutionnels au Canada, la Caisse investit dans les grands marchés financiers, ainsi qu’en placements privés, en infrastructures, en immobilier et en crédit privé à l’échelle mondiale.

La Fondation Marie-Vincent joue un rôle au plan de la prévention et de traitement de la violence sexuelle. Elle aide les enfants et les adolescents victimes de violence sexuelle et leur famille à surmonter cette épreuve en s’assurant que des traitements spécialisés à la fine pointe des connaissances leur sont offerts. Elle mise constamment sur les meilleures pratiques dans le domaine de la violence sexuelle en soutenant une Chaire interuniversitaire de recherche et en demeurant à l’affût des nouvelles réalités sociales.