Le traditionnel Dîner annuel de la Fondation de l’Institut de recherches cliniques de Montréal (IRCM) a eu lieu le 26 novembre dernier. Réinventé en mode virtuel en raison des contraintes sanitaires liées à la COVID-19, l’événement a connu un grand succès malgré la pandémie. Sous la thématique Chercheuses d’espoir, mettant en vedette les chercheuses de l’IRCM, cette activité a permis d’amasser plus de 370 000$.

La Presse

Pour l’occasion, plus de 300 participants se sont rassemblés virtuellement, afin d’en apprendre davantage sur les défis de l’année, les projets en cours et trois chercheuses de l’IRCM qui travaillent entre autres sur la COVID-19, lors d’une rencontre animée par la journaliste Catherine Perrin. En respect de la tradition du Dîner annuel, la gastronomie était au rendez-vous, grâce au cocktail apéro livré aux participants avant l’événement. Ce fut, par ailleurs, l’occasion de profiter de l’encan silencieux d’exception offert dans le cadre de l’événement.

Les chercheuses interviewées incluaient Jennifer Fraszczak, chercheuse associée à l’unité de recherche sur l’hématopoïèse et le cancer, Liana Emilia Falcone, directrice de l’unité de recherche en microbiome et défenses mucosales et May Faraj, directrice de l’unité de recherche en nutrition, lipoprotéines et maladies cardiométaboliques.

« Le Dîner annuel de la Fondation de l’IRCM est une occasion pour nous de contribuer au travail exceptionnel et salvateur de nos chercheurs et chercheuses. Cette année de pandémie nous rappelle à quel point la recherche en santé est importante », ont déclaré les coprésidents d’honneur, Jean-Guy Goulet, chef de l’exploitation de Pharmascience et Alain Masse, président de UAP.

« Nous sommes profondément reconnaissants envers nos participants ainsi que nos partenaires qui, encore une fois, nous démontrent leur confiance, leur engagement et leur fidélité. Grâce à eux, les chercheurs de l’IRCM pourront continuer de faire avancer la connaissance de pointe en santé, dont nous pourrons tous bénéficier », ont ajouté André Couillard, président de la Fondation de l’IRCM et Max Fehlmann, président et directeur scientifique de l’IRCM.

Depuis ses débuts, le Dîner annuel de la Fondation de l’IRCM réunit les milieux des affaires, de la recherche et des sciences de la vie, afin d’amasser des fonds pour soutenir la recherche d’excellence en santé au sein de l’IRCM. À ce jour, un total de 4,4 millions$ a pu être remis à la recherche en santé grâce à l’événement.

Fondé en 1967, l’Institut de recherches cliniques de Montréal (IRCM) est un organisme à but non lucratif qui effectue de la recherche biomédicale fondamentale et clinique en plus de former une relève scientifique de haut niveau dans un environnement technologique innovant. Regroupant environ 425 personnes, l’Institut compte plus de 35 laboratoires qui oeuvrent notamment dans le domaine de la virologie, de l’immunologie, du cancer, de la neuroscience, des maladies cardiovasculaires et métaboliques (diabète, cholestérol et obésité), de la biologie des systèmes et de la chimie médicinale. L’IRCM dirige également des cliniques de recherche spécialisée en hypertension, en nutrition et en diabète ainsi qu’un centre de recherche sur les maladies rares et génétiques chez l’adulte. L’IRCM est affilié à l’Université de Montréal et associé à l’Université McGill. Sa clinique est affiliée au Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM). L’IRCM reçoit l’appui budgétaire du ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation du Québec.