Lorsque la période de dépôt des demandes au Fonds d'urgence pour l'appui communautaire (FUAC) s'est terminée le 27 juillet, les fonds dont la Fondation du Grand Montréal (FGM) disposait en vertu du programme avaient déjà été distribués dans leur totalité depuis quelques semaines.

La Presse

Au total la FGM a soutenu, par le biais du FUAC, 208 projets communautaires différents, qui représentent collectivement un investissement de 7,2 millions$ au bénéfice des populations vulnérables et fragilisées par les effets de la pandémie de COVID-19 dans la région métropolitaine.

Les projets appuyés sont répartis comme suit, en fonction de la population de chacun des secteurs où la FGM était chargée de la distribution de ces sommes versées par le gouvernement du Canada en mai dernier :île de Montréal : 96 projets, pour un total de 3,2 M$; Laval et Rive-Nord : 44 projets, pour un total de 1,6 M$; Rive-Sud et Montérégie : 68 projets, pour un total de 2,4 M$.

« Nous tenons à remercier l'ensemble des organisations qui ont soumis une demande dans le contexte difficile que nous connaissons », a indiqué le président-directeur général de la FGM, Karel Mayrand. « La vitesse à laquelle un nombre impressionnant de demandes ont été soumises – et traitées par notre équipe – est un indicateur manifeste des impacts de la pandémie et des urgences auxquelles il fallait répondre. Nous espérons que tous les organismes de notre communauté, qui travaillent sans relâche depuis plusieurs mois pour répondre à la crise, obtiendront tout l'appui dont ils ont besoin. Pour sa part, la FGM continuera à s'adapter et à déployer ses ressources pour les accompagner le mieux possible. »

Le FUAC est le deuxième fonds d'urgence dans lequel la FGM s'est impliquée depuis le début de la pandémie, après le Fonds Collectif COVID-19 qu'elle a mis sur pied en avril.

La vaste majorité des projets retenus, soit 74%, appartiennent au secteur du développement social, où les besoins ont explosé dans la foulée de la pandémie. Au chapitre des enjeux couverts, c'est celui de la sécurité alimentaire où les besoins étaient les plus importants. La création d'activités sociales pour les personnes isolées ou vulnérables, le renforcement des mesures d'hygiène et de sécurité dans les organisations, ainsi que les programmes de prévention et de promotion de la santé (tant physique que mentale) ont également reçu un soutien proportionnel aux besoins exprimés par les organismes. En parallèle, plusieurs subventions ont également permis à ces organisations d'entreprendre ou d'accélérer un virage numérique, qui leur a permis d'adapter et même parfois d'accroître leurs services dans le contexte actuel.

Beaucoup d'organismes appuyés par la FGM offrent leurs services au grand public de manière générale, mais les projets retenus dans le cadre du FUAC devaient viser particulièrement certains groupes vulnérables et plus durement frappés par les conséquences de la pandémie tels que les femmes, les personnes racisées ou immigrantes, les jeunes, les personnes handicapées et les proches aidants, ou encore les aînés. « On le sait, les personnes qui appartiennent à ces groupes, et qui sont parfois marginalisées, sont plus susceptibles de vivre certaines situations qui sont aggravées par les effets de la pandémie, telles que l'isolement social ou l'itinérance, la pauvreté, ou bien des problèmes de violence, de toxicomanie ou de santé mentale. Les organismes communautaires qui leur viennent en aide offrent des services qui peuvent s'avérer vitaux pour ces personnes vulnérables », a conclu M. Mayrand.

La Fondation du Grand Montréal (FGM) engage les individus, les familles et les organismes à soutenir leur communauté par la création de fonds pour appuyer des causes choisies dans tous les secteurs. La Fondation fait fructifier les actifs de près de 650 fonds, guide les donateurs et soutient les organismes de bienfaisance de la communauté. Membre des Fondations communautaires du Canada, elle encourage la philanthropie comme levier important du mieux-être du Grand Montréal.

Le Fonds d’urgence pour l’appui communautaire (FUAC) est un programme de financement d’urgence de 350 M$ du gouvernement du Canada. E
n collaboration avec la Croix-Rouge canadienne, Centraide United Way Canada et les Fondations communautaires du Canada, la FGM est fière de participer à la distribution de ces fonds. Le Fonds vise à aider les populations les plus vulnérables du Canada, qui sont moins préparés à affronter l’impact sanitaire, social et économique de la pandémie de la COVID-19. À cette fin, le FUAC fournit une aide bien nécessaire aux organismes de première ligne.