Le CHU de Québec-Université Laval (CHU) a tenu le 19 juin dernier à féliciter le Dr Richard Bélanger, pédiatre au Centre mère-enfant Soleil, à qui la Société canadienne de pédiatrie (SCP) a décerné le Prix Victor Marchessault de défense des enfants.

La Presse

Le Prix Victor Marchessault de défense des enfants rend hommage à celles et ceux dont les travaux afin de défendre les intérêts des enfants sont jugés remarquables. Ce prix est décerné une fois tous les deux ans.

La grande implication du Dr Bélanger en médecine de l’adolescence est notoire et ses travaux ont à maintes reprises alimenté les réflexions des décideurs en ce qui a trait à la santé des jeunes. Ses travaux de recherche portent principalement sur l’abus et la surconsommation de substances psychoactives, les jeunes atteints d’affections chroniques et la santé des Autochtones.

« Le CHU est très fier de pouvoir compter sur un professionnel tel que le Dr Bélanger, qui fait de la santé des jeunes non seulement sa spécialité mais sa cause. Son leadership manifeste en la matière tout comme son humanisme font de lui un exemple d’excellence. La distinction qui lui est accordée est largement méritée », a tenu à souligner le président-directeur général du CHU, Martin Beaumont.

Regroupant le CHUL, L'Hôtel-Dieu de Québec, l'Hôpital de l'Enfant-Jésus, l'Hôpital du Saint-Sacrement et l'Hôpital Saint-François d'Assise, le CHU de Québec-Université Laval est le plus important centre hospitalier universitaire du Québec et l'un des plus grands au Canada. Dispensant des soins généraux et spécialisés, mais surtout surspécialisés, le CHU de Québec-Université Laval dessert la population de tout l'est du Québec, soit un bassin de près de deux millions de personnes. Étroitement lié à l'Université Laval et orienté vers l'avenir, il détient également une mission d'enseignement, de recherche dans de nombreux domaines d'excellence et d'évaluation des technologies et des modes d'intervention en santé. Le CHU de Québec-Université Laval compte plus de 12 500 employés, 1500 médecins, dentistes et pharmaciens, 527 chercheurs réguliers et associés, 1434 professionnels de recherche, de même que 1001 étudiants aux cycles supérieurs et 412 bénévoles.