Le 18 avril dernier, le premier concert-bénéfice de Florence K au profit de l’Hôpital général juif a permis d’amasser 3 000$.

La Presse

Il a été enregistré sur son balcon. En 24h, plus de 20 000 visionnements ont été enregistrés. Florence K donne à nouveau rendez-vous ce samedi 25 avril à 18 h, de son balcon, pour un deuxième concert-bénéfice. Elle invite les gens à lui écrire pour faire leur demandes spéciales. Ces concerts-bénéfice auront lieu tous les samedis jusqu’au 30 mai. Ces concerts-bénéfice sont retransmis en direct sur sa page personnelle.

Durant la pandémie mondiale de la COVID-19, Florence K est déterminée à apporter son aide à l’Hôpital général juif afin de soutenir plus que jamais la santé mentale.

Cette année, la campagne Mindstrong a pour but de supporter trois programmes essentiels grâce à la participation de la communauté, des participants et des commanditaires : 40 000$ pour la télépsychiatrie, 200 000$ pour des bénévoles pour aînés isolés, et 420 000$ pour des soins innovateurs pour la démence.

« Malgré qu’il y a toujours eu un intérêt vers la télémédecine, la crise COVID-19 a mis cette initiative au sommet de toutes les priorités en santé pour assurer la pratique des soins mentaux nécessaires à la communauté. Durant les dernières semaines, nous avons transformé nos services de rencontres en personne en des rencontres virtuelles qui, sans le matériel adéquat, amènent certaines difficultés. » de souligner le chef du département, le Dr Karl Looper.

Sachant que le gouvernement ne consacre qu’une faible partie de son budget pour la santé mentale, il devient nécessaire d’intervenir afin d’être en mesure de donner des soins adéquats à toutes personnes concernées, peu importe leur langue, leur ethnicité ou leur religion. Depuis le début de l’année, MINDSTRONG s’est adapté rapidement à une nouvelle réalité due à la COVID-19. Les services à distance sont devenus une nécessité. L’aide de tous est plus importante que jamais afin d’assurer que ces services soient bien mis en place pour aider les patients isolés et stressés dus à la pandémie.

« Étant moi-même une patiente de l’Hôpital Général Juif, je suis en mesure de confirmer l’excellence de leurs interventions. En cette période de chaos, plaçons la santé mentale au top de nos priorités. Ne sous-estimons pas l’impact de nos manques actuels de repères. Soyons vigilants... et bienveillants! Faisons ainsi de ces programmes un projet de société », a dit Florence K.

Pour faire un don : https://jghfoundation.crowdchange.co/13866/page/208874

Depuis 1969, la Fondation de l’Hôpital général juif dirige un programme de collecte de fonds dynamique au profit de l’Hôpital général juif (HGJ); ce dernier est l'un des hôpitaux de soins de courte durée les plus grands et les plus achalandés au Québec. Cet hôpital d’enseignement est affilié à l’Université McGill.