La Corée du Nord a commencé à offrir à quelques-uns de ses citoyens un service internet limité sur téléphones portables, selon un site Web officiel.

ASSOCIATED PRESS

Pyongyang a élaboré un réseau de téléphonie mobile avec l'aide de l'opérateur égyptien Orascom, opérationnel depuis décembre dernier.

Le service permet aux Nord-Coréens d'accéder à un site Web qui diffuse exclusivement les nouvelles de l'agence officielle KCNA, plus des informations concernant la capitale, Pyongyang, d'après le site gouvernemental Uriminzokkiri.

Uriminzokkiri ne précise pas si l'on peut accéder au site ailleurs qu'à Pyongyang. Une précédente expérience de téléphonie mobile avait brusquement été interrompue en 2004.

D'après le quotidien nord-coréen Choson Sinbo, imprimé à Tokyo, il y aurait 20.000 utilisateurs, parmi lesquels des étrangers. Cependant, un téléphone portable nord-coréen ne permet pas de téléphoner à l'étranger, ni de parler aux étrangers de passage disposant d'un portable.

Vous avez une nouvelle à nous communiquer ou encore une idée pour un reportage? Écrivez-nous à technaute@cyberpresse.ca