Il y a quelques mois, lorsque Martin Lukac, de Los Angeles, a senti une petite secousse sismique, il a immédiatement saisi son iPhone.

AGENCE SCIENCE PRESSE

Pas pour envoyer un message à ses amis, mais parce que deux semaines plus tôt, il avait ajouté à celui-ci une application lui permettant de transformer son appareil préféré... en sismographe de poche! Lukac est étudiant au doctorat en informatique : ça aide.L'application qu'il avait ajoutée permettait à son téléphone de se brancher sur les lectures d'un accéléromètre, un instrument conçu à l'origine pour servir de détecteur de mouvement... pour des jeux vidéo.