Le géant américain de l'internet Google cherche à recruter une quarantaine de personnes en Chine, où il a pourtant menacé de cesser toute activité.

Mis à jour le 24 févr. 2010
AGENCE FRANCE-PRESSE

Les offres d'emploi pour des ingénieurs, des commerciaux ou des postes dans l'administration et les ressources humaines à Pékin, Shanghai et Canton, étaient affichées mercredi sur le site de Google Chine.

En janvier, le moteur de recherches s'était dit excédé par la censure chinoise et avait dénoncé des cyberattaques venues selon lui de ce pays. Il avait indiqué réfléchir à la poursuite de ses opérations sur place.

«Ils sont en train de résoudre la question» avec les autorités chinoises, a commenté Li Zhi, une analyste de la société d'études Analysys International, spécialisée dans les télécoms et l'internet.

«Leurs affaires en Chine ne vont pas trop changer cette année», a-t-elle ajouté.

Google continue notamment d'y filtrer la recherche en ligne pour respecter les exigences de censure des autorités chinoises.

Mardi le Wall Street Journal avait indiqué que la société de Mountain View (Californie) et les responsables chinois devaient reprendre prochainement des discussions sur la possibilité pour le géant américain de l'internet de continuer son activité en Chine sans censure.

Google Chine n'a pu être joint mercredi. Mardi une porte-parole, Marsha Wang, avait indiqué à l'AFP ne pas avoir d'informations sur ces projets de discussions.