La Chine va progressivement renoncer à censurer l'internet mais cela prendra du temps, a estimé mercredi à Davos Tim Berners-Lee, l'un des inventeurs de l'internet.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Interrogé sur le conflit qui oppose le moteur de recherche Google et les autorités chinoises, M. Berners-Lee a estimé que Pékin progressera avec prudence vers une plus grande ouverture à l'internet.

«Cette ouverture s'accroît régulièrement. Chaque fois que vous ouvrez un peu plus, le génie sort de la bouteille et il est très difficile de le remettre dedans», a-t-il dit l'AFP lors de la première journée du Forum économique mondial.

Google a déclenché une vive polémique il y a deux semaines en dénonçant des attaques informatiques massives venues de Chine et la censure dans ce pays, menaçant d'y cesser toute opération.

«Un gouvernement qui a l'habitude d'une société sous-informée mettra du temps à s'adapter à une situation où les citoyens sont informés», a ajouté le chercheur.

«Nous devons faire tout notre possible pour aider un gouvernement qui censure l'internet à évoluer vers plus d'ouverture», a-t-il affirmé.