Le site de socialisation MySpace, filiale du groupe News Corp, négocie avec les principales étiquettes de disques la création d'une offre musicale gratuite en ligne, qui serait financée par la publicité, rapportent mercredi le Wall Street Journal et le Financial Times.

AFP

Le site de socialisation MySpace, filiale du groupe News Corp, négocie avec les principales étiquettes de disques la création d'une offre musicale gratuite en ligne, qui serait financée par la publicité, rapportent mercredi le Wall Street Journal et le Financial Times.

Le service pourrait être baptisé MySpace Music et serait assuré par une société commune entre MySpace et les maisons d'édition musicale ayant accepté de participer au projet.

Selon le Wall Street Journal, MySpace aurait approché Universal, Warner, EMI et Sony BMG.

Les recettes publicitaires dégagées par le site seraient partagées entre MySpace et les étiquettes participantes.

Le service ne serait accessible gratuitement que pour les utilisateurs se connectant toujours du même ordinateur, selon le Wall Street Journal.