Le Web fourmille d'idées, plus ou moins élégantes, pour se sortir d'une relation amoureuse. Quand la Saint-Valentin a été difficile...

Anne Daubrée SILICON.FR

Le Web fourmille d'idées, plus ou moins élégantes, pour se sortir d'une relation amoureuse. Quand la Saint-Valentin a été difficile...

Pour quinze dollars, un singe en peluche aux couleurs vives se fait le porteur de l´acte de décès de la relation amoureuse.

Six versions de ce document sont déjà prêtes sur les site www.dumpmonkey.com. Il suffit de choisir. Peu d´effort d´imagination à fournir, donc. Mieux, en cas d´urgence extrême, le primate se déplace en service express.

Plus économique, l´envoi de cartes rouges et noir proposée sur le site www.poisonpen.com.

Exemple: coté pile de la carte «notre amour est mort». Coté face «pourquoi ne meurs-tu pas aussi?». Trois dollars, tout de même.

Le site «du poison» n´est pas le seul à proposer des formules toutes prêtes. Le site www.despair.com, lui aussi, se positionne sur le créneau, mais à contre-pied. Pour les amoureux, «Tu étais fait pour moi, peut-être par quelqu´un qui souhaitait me punir» peut se révéler de circonstance. Mais le site répertorie des formules pour chaque circonstance de la vie.

C´est également le cas de www.thepayback.com. Qu´il s´agisse de travail, d´amour, de voisinage, le site se présente comme l´outil de la vengeance.

Pour ce, il a développé toute une gamme de services, qui vont du courriel anonyme à l´envoi de poissons morts. Pour la post-Saint Valentin, l´envoi d´une douzaine de roses fanées coûtera environ 25 dollars.

Plus constructif, www.greatboyfriends.com, un site de rencontres, peut servir à recycler un ou une ex qui rechigne à le devenir. Il suffit d´inscrire l´être récalcitrant sur le site en le décrivant de la manière la plus enthousiaste possible. Et d´espérer qu´un Internaute esseulé lui mette le grappin dessus.

À lire aussi:

Conseils pour amoureux des temps modernes