Une enquête menée auprès de 4000 internautes, enrichie par une observation des usages des logiciels d'échanges, permet de mesurer les évolutions récentes du P2P et présente des scénarios chiffrés sur le développement du marché du téléchargement.

SILICON.FR

Une enquête menée auprès de 4000 internautes, enrichie par une observation des usages des logiciels d'échanges, permet de mesurer les évolutions récentes du P2P et présente des scénarios chiffrés sur le développement du marché du téléchargement.

Une étude de l'IDATE et de Médiamétrie/NetRatings remet les pendules à l'heure quant aux habitudes des utilisateurs du poste-à-poste (peer-to-peer) ou P2P, qui permet d'échanger des morceaux de musique ou des films en réseau, sans serveurs dédiés.

Bilan des courses, 55% des internautes pratiquent le téléchargement en France. Ils sont 59% en Grande-Bretagne et 47% aux États-Unis. Le taux de pénétration des logiciels de P2P est de 48% en France, 23,6% en Grande-Bretagne, 12,4% aux États-Unis. La France est donc très branchée côté P2P.

Ce sont les jeunes qui téléchargent le plus régulièrement. Néanmoins la pratique du téléchargement concerne toutes les classes d'âge, hommes ou femmes de manière presque similaire.

L'ordinateur demeure la plateforme de prédilection pour le téléchargement de contenus. Le téléphone mobile jouant un rôle encore marginal.

Selon les pays étudiés, un internaute télécharge de 53 à 73 fichiers par trimestre. Les contenus les plus téléchargés sont les images et photos, puis la musique.

Les fichiers téléchargés légalement représentent en France environ 15% de l'ensemble des fichiers téléchargés, 20% au Royaume-Uni et 25% aux États-Unis.

Les deux tiers des personnes qui pratiquent le téléchargement aux États-Unis ont téléchargé des contenus payants, contre 59% au Royaume-Uni et 49% en France.

Les principaux freins à l'utilisation du téléchargement payant sont le prix des contenus, l'insuffisance des catalogues disponibles et l'impossibilité d'écouter et/ou de regarder les contenus avant leur téléchargement.