Un petit scoop est venu à mes oreilles ce week-end. La Cour supérieure du Québec a ordonné à la Régie des rentes du Québec de communiquer à Savoir-Faire Linux les modalités des contrats qu'elle a signés sans appel d'offres avec Microsoft.

Tristan Péloquin
Tristan Péloquin TECHNAUTE.CA

C'est une histoire qu'avait couvert mon collègue Denis Lessard il y a quelques mois, et qui survient alors qu'on apprend que le ministère de l'Éducation vient d'attribuer à Microsoft un contrat de 1,32 millions sans appel d'offres.En mars 2008, Savoir-Faire Linux, une entreprise montréalaise spécialisée dans l'implantation de logiciels libres en entreprise, a poursuivi la Régie des rentes après que celle-ci ait accordé à Microsoft un important contrat sans appel d'offres pour le renouvellement des systèmes d'exploitation de son parc informatique.

Las d'être ainsi écratée du marché, Savoir-Faire Linux a décidé de s'attaquer à cette façon de faire, qui est si commune au sein de l'État lorsqu'il est question d'acheter des logiciels. 

>>> Lire la suite sur le blogue de Tristan Péloquin