Plusieurs journalistes de la presse spécialisée se passionnent pour le très hypothétique projet de Google, le GPhone. Un téléphone sur lequel le géant de recherche travaillerait depuis plusieurs mois.

SILICON.FR

Plusieurs journalistes de la presse spécialisée se passionnent pour le très hypothétique projet de Google, le GPhone. Un téléphone sur lequel le géant de recherche travaillerait depuis plusieurs mois.

L'une des preuves qui vient conforter la théorie de ceux qui croient en ce téléphone Google est le fait que le groupe américain a déposé plusieurs brevets dans le domaine de la téléphonie qui n'est pourtant pas son coeur de métier.

Des sources peu fiables affirment que Google est en discussion avec RIM (BlackBerry) pour lancer un produit fonctionnant avec un système d'exploitation conçu par Google.

D'autres pensent savoir qu'Orange et Google et le fabricant HTC travaillaient ensemble sur un terminal. Si tel est le cas, il s'agit probablement plus d'une expérimentation marketing que d'un véritable produit étiqueté Google.

Bien entendu, Google n'a pas souhaité commenter ces bruits. Et le groupe n'a jamais fait d'allusion à un quelconque mouvement vers le monde de la fabrication de téléphone mobile. Reste qu'il cherche depuis plusieurs mois à se faire une place encore plus importante dans ce secteur en adaptant son moteur de recherche aux smartphones. Mais sur ce terrain, Google est distancé par Yahoo qui multiplie les accords avec les fabricants : ses services (courriel, messagerie instantanée, recherche, photos) sont ainsi portés nativement dans les nouveaux modèles des cinq premiers fabricants mondiaux.

D'ailleurs, le géant américain connaît bien ce milieu. Il a signé des accords avec Vodafone pour proposer son service Google Maps et YouTube sur les mobiles. Au Japon, KDDI a intégré des services Google dans ses terminaux.

L'autre signe qui fait monter la rumeur est la déclaration du PDG de Google Eric Schmidt qui avait indiqué «les abonnements aux mobiles devraient être gratuits si les utilisateurs sont prêts à accepter la publicité». Une déclaration surprenante qui fait croire à certains que Google a l'intention de capitaliser sur le marché du mobile.

Reste que Google a de nombreuses relations avec des opérateurs et l'on peut se demander ce qu'un téléphone lui apporterait en plus.

Pour Gartner il est peu probable de voir un jour naître un Gphone, par contre il est clair que le groupe de Mountain View va se focaliser sur les contenus mobiles.