En plus d’être un routeur, le Velop a maintenant une fonction inédite : utiliser le WiFi pour détecter les mouvements. Et ça marche, avons-nous constaté, même si la stabilité du Velop nous a parfois fait rager et qu’il faut payer un abonnement.

Karim Benessaieh Karim Benessaieh
La Presse

On aime

Le Velop, du fabricant Linksys, est un routeur ayant la forme d’une petite tour blanche dont nous avons parlé à quelques reprises dans La Presse depuis trois ans. Sa spécialité : établir un « réseau maillé », donc avec plusieurs routeurs Velop se connectant entre eux et offrant une meilleure couverture WiFi dans la maison.

Depuis novembre dernier, il offre une nouveauté : utiliser le WiFi pour la détection de mouvements. Il s’agit, selon Linksys, du premier routeur sur le marché doté de cette fonction.

Après avoir branché un premier routeur Velop en utilisant l’application mobile, et configuré ses deux autres Velop « satellites » pour former un réseau maillé, on est invité à activer la fonction Linksys Aware. Il faut s’inscrire sur le site de Linksys, où on offre 90 jours gratuits à l’achat du routeur.

Par la suite, il faudra payer 3,99 $ par mois ou 32,99 $ par année pour en profiter.

Première étape : configurer la sensibilité de notre détecteur de mouvement, à partir de questions comme « Avez-vous un chat ? » et « Utilisez-vous un aspirateur intelligent ? ». Dans notre cas, l’application nous a donné une sensibilité très basse, 3 sur 12. C’est en fait le seuil à partir duquel votre Velop vous enverra une notification.

Il faut ensuite régler les heures pendant lesquelles on veut recevoir des alertes de mouvement, en évitant évidemment les moments où on sait que des personnes se trouvent à la maison.

Ces étapes préliminaires ont pris environ une heure. Par la suite, il suffit d’aller dans l’application mobile pour voir le détecteur de mouvements à l’œuvre. En direct, un graphique ressemblant à un électrocardiogramme sursaute dès qu’un mouvement important est relevé. Dans la section « Historique », on peut voir l’amplitude de mouvements par heure, jour et semaine précédents.

La fonction Linksys Aware du Velop

  • En plus d’être un routeur, le Velop a maintenant une fonction inédite : utiliser le WiFi pour détecter les mouvements.

    SAISIE D’ÉCRAN LA PRESSE

    En plus d’être un routeur, le Velop a maintenant une fonction inédite : utiliser le WiFi pour détecter les mouvements.

  • Il faut s’inscrire sur le site de Linksys, où on offre 90 jours gratuits à l’achat du routeur. Par la suite, il faudra payer 3,99 $ par mois ou 32,99 $ par année pour en profiter.

    SAISIE D’ÉCRAN LA PRESSE

    Il faut s’inscrire sur le site de Linksys, où on offre 90 jours gratuits à l’achat du routeur. Par la suite, il faudra payer 3,99 $ par mois ou 32,99 $ par année pour en profiter.

  • Dans la section « Historique », on peut voir l’amplitude de mouvements par heure, jour et semaine précédents.

    SAISIE D’ÉCRAN LA PRESSE

    Dans la section « Historique », on peut voir l’amplitude de mouvements par heure, jour et semaine précédents.

  • Dans notre cas, le test a été concluant pendant deux jours avant que le Linksys Aware tombe mystérieusement en panne.

    SAISIE D’ÉCRAN LA PRESSE

    Dans notre cas, le test a été concluant pendant deux jours avant que le Linksys Aware tombe mystérieusement en panne.

1/4
  •  
  •  
  •  
  •  

L’utilisation la plus intéressante permet de recevoir des notifications quand un mouvement est détecté à la maison en notre absence. Dans notre cas, le test a été concluant pendant deux jours avant que le Linksys Aware tombe mystérieusement en panne. Nous avons ensuite tout redémarré quand nous nous en sommes aperçus et avons obtenu, pour les deux dernières semaines de notre test, un résultat satisfaisant.

À quelques reprises, pendant que nous étions à l’extérieur, nous avons ainsi reçu des notifications annonçant l’arrivée à la maison de l’employé de ménage ou d’un ami dont la visite était prévue. Nous n’avons pas coincé de cambrioleur, mais il aurait été détecté, du moins on l’espère.

On aime moins

Nous avons déjà déploré l’instabilité des Velop. Ils nous ont encore fait le coup cette fois-ci, mais il y a eu une nette amélioration : il a suffi de tout redémarrer une seule fois pour régler le problème.

Toujours sur les performances des Velop, il s’agit de routeurs dont le principal avantage est d’offrir un réseau maillé étendant la couverture du WiFi. Ils le font bien, mais ne vous attendez pas à une agilité très impressionnante si vous voulez, par exemple, jouer à distance sur votre PS4, utiliser Stadia de Google ou faire une vidéoconférence en haute définition.

Le Linksys Aware n’est offert qu’avec les versions les plus performantes des routeurs Velop. Il faut au moins un Velop AC2200 vendu 177,98 $ pièce, ou 479,99 $ pour trois unités, prix auquel il faut ajouter l’abonnement. C’est cher.

On achète ?

Il faut d’abord régler une question cruciale : quelle est l’utilité d’un routeur qui vous prévient d’un mouvement suspect chez vous ? Sans caméra pour confirmer la présence d’un cambrioleur, sans voisin pour aller faire un tour, allez-vous vraiment appeler la police sur la foi d’un détecteur de mouvements ? Cela vaut-il 3,99 $ par mois ?

Nous sommes sceptique, bien que cette somme soit minime en comparaison des services d’une centrale d’alarme. Il s’agit d’une avancée technologique intéressante, dont l’utilité sera peut-être démontrée à la longue. Mais elle ne nous semble pas évidente pour l’instant.

Au moins, vous pouvez l’essayer gratuitement pendant 90 jours.

Linksys Aware, pour Velop

Fabricant : Linksys

Prix : 3,99 $ par mois ou 32,99 $ par année, plus routeur Velop (à partir de 177,98 $)

Note : 3,5 sur 5