Le UNI-CUB conçu par Honda, qui est présenté pour la première fois à Montréal au Salon de l’auto jusqu’au 26 janvier, est un exploit technologique renversant.

Karim Benessaieh Karim Benessaieh
La Presse

Il ne faut que quelques secondes, comme nous l’avons expérimenté à La Presse, pour maîtriser ce siège qui avance sur une seule roue. On se penche légèrement dans la direction souhaitée, et les quatre capteurs se chargent de vous y mener à une vitesse maximale de 6 km/h. « Il s’agit d’une démonstration de l’expertise de Honda », précise Eric Mauk, porte-parole. À qui est destiné ce tabouret du futur, qui n’est pas encore sur le marché ? D’abord à ceux qui peuvent marcher, mais pas trop longtemps, « par exemple des grands-parents qui veulent accompagner leurs petits-enfants au parc d’attractions », dit M. Mauk.

Tweeter sans réponse

Passée relativement inaperçue, une annonce de Twitter au plus récent Consumer Electronics Show à Las Vegas pourrait limiter considérablement les dérapages. Selon Suzanne Xie, directrice en gestion de produit chez Twitter, on disposera en 2020 de quatre options au moment de publier un tweet. Le mode « global » permet à quiconque de répondre, comme c’est aujourd’hui le cas. Une option « groupe » limite les réponses aux comptes auxquels on est abonné, ainsi qu’à ceux qui sont mentionnés dans le tweet. En « panel », seuls ceux qui sont mentionnés peuvent réagir. Enfin, le mode « déclaration » enlève toute possibilité de réponse. Twitter espère étendre cette possibilité dans tous les pays d’ici la fin de l’année.

PHOTO ROBYN BECK, AGENCE FRANCE-PRESSE

Twitter offrira d’ici la fin de l’année quatre options pour limiter les réponses à un message.

La fin de Windows 7

L’évènement n’est pas anodin : le deuxième système d’exploitation au monde, Windows 7, qui équipe encore 32,7 % des ordinateurs 10 ans après sa sortie, a été officiellement abandonné par Microsoft le 14 janvier dernier. Plus précisément, sauf exception, aucune mise à jour de sécurité ne sera dorénavant offerte, ce qui le rend plus vulnérable au cyberpiratage. Mais pas de panique si vous utilisez encore ce système : il ne cessera pas de fonctionner du jour au lendemain et le comportement des logiciels installés ne sera pas modifié. Le conseil d’usage : passez à Windows 10, si votre vieil ordi en est capable, ou optez pour Linux ou un système protégé comme le StartMeStick.

PHOTO MARK LENNIHAN, ASSOCIATED PRESS

Depuis le 14 janvier dernier, Microsoft ne publie plus de mises à jour de sécurité pour Windows 7.