Avec l’Inspire 2, Fitbit renouvelle son bracelet le plus abordable, celui qui fait le suivi d’activités de base, dans lequel ce fabricant excelle. Mais à ce prix, il faut accepter quelques compromis.

Karim Benessaieh Karim Benessaieh
La Presse

On aime

Discret, ce petit bracelet signé Fitbit se porte bien toute la journée pour compter vos pas. Sur son écran monochrome tactile, outre l’heure et la date, on n’a droit qu’à une seule information, qu’on choisit en faisant glisser son doigt. On peut choisir entre le nombre de pas, la fréquence cardiaque, la distance parcourue et le nombre de calories dépensées.

Par ailleurs, en déplaçant son doigt de haut en bas, on a accès aux SMS et à un chronomètre, le seul gadget de ce bracelet.

Il n’y a plus de petit bouton cliquable pour la navigation, tout passe par l’écran tactile et une petite pression sur les côtés du bracelet. La sensibilité de l’écran est plutôt bonne, meilleure que dans la version précédente, mais le contenu disponible dans la montre est de toute façon limité.

Toutes les statistiques sont compilées et peuvent ensuite être consultées dans l’application. Si vous le portez la nuit, vous aurez en prime une note sur la qualité de votre sommeil, la fréquence et la variabilité respiratoires ainsi que la fréquence cardiaque au repos.

Il repère par ailleurs rapidement une vingtaine d’activités physiques et établit trois statistiques : la durée, le rythme cardiaque moyen et les calories brûlées. Pour en avoir plus, notamment la distance parcourue et une carte, il faut lancer l’activité sur son téléphone. L’Inspire 2 ne dispose pas d’un GPS autonome pour ces tâches.

L’autre grande amélioration, c’est l’autonomie de la pile, d’une dizaine de jours selon le fabricant, ce que nous avons confirmé.

On aime moins

Sur un si petit écran, pas évident de suivre en direct les données pendant un jogging ou une promenade à vélo. L’éclairage est par ailleurs trop faible à l’extérieur pour lire correctement les quelques informations qui apparaissent.

Nous avons trouvé peu pratique de devoir lancer l’application Fitbit sur notre téléphone pour obtenir un suivi complet de nos activités physiques. Cette application, par exemple, se superpose à toute autre qui est ouverte, et on se retrouve avec deux décomptes, celui de Fitbit et celui de Nike Run Club, dans notre cas.

La disparition du bouton a un effet indésirable : on ne sait jamais dans quel sens mettre le bracelet. Il faut alors appuyer sur les côtés pour que l’écran s’allume.

Évidemment, on oublie toutes les fonctions d’une montre intelligente avec un bracelet aussi modeste. Pas de météo, d’appels à prendre sur son bracelet et de musique à contrôler.

On achète ?

Pour quiconque souhaite avoir une évaluation de base de son activité physique, réaliser qu’il ne marche pas assez durant la journée ou que ses nuits sont trop courtes, il s’agit d’un bon petit outil à un prix abordable. Mais oubliez l’Inspire 2 si vous êtes un sportif aguerri : vous ne disposerez que de statistiques de base et son écran ne permettra pas un suivi en direct très utile.

Fiche : Inspire 2 
Fabricant : Fitbit
Prix : 129,95 $
Note : 3,5 sur 5