Karim Benessaieh Karim Benessaieh
La Presse

Caméra et widgets

Deux nouveautés sont particulièrement intéressantes dans le nouveau système d’exploitation mobile d’Apple, iOS 14. D’abord, la possibilité de mêler icônes d’applications et « widgets », d’avoir côte à côte par exemple l’application Chrome et un gros carré affichant de façon dynamique votre agenda. Il existe bien des méthodes pour ajouter ces widgets, voici la plus simple : appuyez fermement dans un espace vide de votre écran, un petit « + » apparaîtra en haut à gauche. Cliquez sur ce « + » et vous disposerez de dizaines de widgets à ajouter. L’autre nouveauté, c’est un petit point lumineux qui peut apparaître tout en haut de votre téléphone. Il vous signale simplement que votre caméra (vert) ou votre micro (orange) est utilisé par une application.

> Lisez un premier article de Mac4ever sur le sujet

> Lisez un deuxième article de Mac4ever sur le sujet

Burger King compte

IMAGE EXTRAITE DE YOUTUBE

En commanditant un obscur club anglais de 4division, Burger King a obtenu l’affichage de son logo sur des vedettes comme Lionel Messi dans le jeu vidéo FIFA 20.

Burger King a récemment mêlé marketing et jeux vidéo de façon magistrale. En 2019, le géant américain du hamburger a commandité un obscur club anglais de 4division, Sevenage FC. La chaîne de restauration a par la suite lancé le « Sevenage Challenge », encourageant les amateurs du jeu vidéo FIFA 20 à choisir cette équipe, à l’améliorer et à publier des séquences vidéo des buts réussis, en échange de bons de réduction dans ses restaurants. Résultat : Sevenage a été l’équipe la plus souvent choisie dans le mode Carrière de FIFA 20 et 25 000 vidéos de buts virtuels ont été partagés. Surtout, des images de vedettes comme Messi et Cristiano Ronaldo portant le logo de Burger King dans le jeu ont été diffusées.

 > Lisez l’article de SportBuzzBusiness

YouTube Music

SAISIE D’ÉCRAN LA PRESSE

Le remplaçant de Google Play Musique, YouTube Music, ne permet plus de diffuser gratuitement sur des appareils Google ses propres chansons.

Google Play Musique disparaîtra en décembre prochain, et les utilisateurs sont invités depuis quelques mois à transférer leurs chansons vers YouTube Music. En apparence, le transfert est avantageux, YouTube Music offrant le stockage infonuagique de 100 000 chansons de votre bibliothèque personnelle plutôt que 50 000. Mais il y a quelques mauvaises surprises. D’abord, il est maintenant impossible de faire jouer nos propres chansons sur un Google Home : on est invité à s’abonner à YouTube Music Premium, pour 11,99 $ par mois. On peut difficilement modifier les informations des chansons, et on ne peut les effacer qu’une à la fois ou un album à la fois.

> Lisez l’article d’Ars Technica (en anglais)