Malgré son prix très raisonnable de 700 $, le TCL 10 Pro a un look de vedette, avec un bel écran tout en courbes et la possibilité inédite de se connecter simultanément à quatre appareils Bluetooth. Mais la qualité de ses photos, l’absence de charge magnétique et de résistance à l’eau nous rappellent qu’il s’agit bien d’un téléphone de milieu de gamme, et pas le meilleur.

Karim Benessaieh Karim Benessaieh
La Presse

On aime

Au premier coup d’œil, on pourrait confondre le TCL 10 Pro avec ses coûteux concurrents de luxe vendus deux fois plus cher. Il est magnifique, ce téléphone Android, avec son écran AMOLED courbé de 6,47 po qui occupe 93 % de la surface avant. Le design est tout en finesse avec une épaisseur de 9,2 mm pour un poids plume de 177 g.

La luminosité de 986 nits et la résolution de 398 ppp sont impressionnantes, supérieures à celles de ses rivaux directs que sont le Pixel 4a et le iPhone SE, pas très loin de ce qu’offrent un iPhone Pro 11 ou un Samsung S20. Bref, tout ce qui s’affiche sur notre TCL 10 Pro, vidéo, jeux vidéo, photos est brillant et bien défini.

Sous le capot, on a un processeur Snapdragon 675 qui n’est pas de la première jeunesse – lancé en octobre 2018 –, doté d’une mémoire vive de 6 Go et de 128 Go de stockage. Globalement, nous avons trouvé ses performances satisfaisantes. Oui, de temps en temps, ce téléphone a mis quelques secondes supplémentaires à ouvrir une vidéo, lancer un jeu de course ou afficher la liste de nos fichiers sur OneDrive, mais son fonctionnement était 95 % du temps très fluide.

Et la fameuse fonction Super Bluetooth, qui permet de diffuser sur quatre appareils sans fil en même temps, écouteurs ou haut-parleurs ? Nous avons d’abord ressorti des tiroirs ou emprunté à la famille tout ce qui était Bluetooth dans la maison pour faire le test. Nous l’avons essayée avec quatre paires d’écouteurs Bluetooth et, oui, la musique jouait dans les quatre sans accroc. Joli exploit technologique, mais d’une utilité qui reste à prouver.

Avec quatre haut-parleurs, le TCL 10 Pro s’est bel et bien connecté à tous et a diffusé sur chacun, du sous-sol à l’étage. Mais la synchronisation laissait à désirer et on entendait clairement un léger décalage, ce qui n’était pas grave entre pièces distantes. Nous les avons regroupés dans la même pièce, procédé à l’étalonnage recommandé... et obtenu un résultat cacophonique. Nous n’avons jamais réussi « l’étalonnage synchronisé » promis dans le menu du téléphone. Et ce n’est pas faute d’y avoir gaspillé près d’une heure.

Enfin, le TCL 10 Pro a conservé son connecteur femelle (« prise jack ») et supporte la recharge rapide à 18 W. Sa batterie de 4500 mAh lui assure une autonomie de près de deux jours, avec une utilisation normale, de près d’une semaine en mode attente. On peut même l’utiliser pour charger un autre appareil branché, ce qu’on appelle l’OTG reverse charging. Le déverrouillage se fait de façon rapide et fiable par le lecteur d’empreintes digitales sous l’écran et la reconnaissance faciale.

On aime moins

Côté photos, ce téléphone offre d’abord une caméra avant de 24 mégapixels, permettant des égoportraits et des vidéoconférences d’une résolution impeccable. À l’arrière, c’est le festival, avec quatre objectifs, dont un très haute résolution de 64 MP et un très grand-angle de 16 MP, avec zoom hybride x10. Qu’est-ce cela donne sur le terrain ? Nous l’avons comparé au tout nouveau Pixel 4a – et à d’autres, plus coûteux, mais ce serait injuste de montrer ces derniers résultats.

Pour le combat contre le Pixel 4a, voyez par vous-même. Les photos ont toutefois été compressées pour être publiées dans La Presse, ce qui a rendu les différences moins flagrantes.

Le TCL 10 Pro contre le Pixel 4a

  • Photo prise avec le Pixel 4a

    PHOTO KARIM BENESSAIEH, LA PRESSE

    Photo prise avec le Pixel 4a

  • Photo prise avec le TCL Pro 10

    PHOTO KARIM BENESSAIEH, LA PRESSE

    Photo prise avec le TCL Pro 10

  • Photo prise avec le Pixel 4a

    PHOTO KARIM BENESSAIEH, LA PRESSE

    Photo prise avec le Pixel 4a

  • Photo prise avec le TCL Pro 10

    PHOTO KARIM BENESSAIEH, LA PRESSE

    Photo prise avec le TCL Pro 10

  • Photo prise avec le Pixel 4a

    PHOTO KARIM BENESSAIEH, LA PRESSE

    Photo prise avec le Pixel 4a

  • Photo prise avec le TCL Pro 10

    PHOTO KARIM BENESSAIEH, LA PRESSE

    Photo prise avec le TCL Pro 10

  • Photo prise avec le Pixel 4a

    PHOTO KARIM BENESSAIEH, LA PRESSE

    Photo prise avec le Pixel 4a

  • Photo prise avec le TCL Pro 10

    PHOTO KARIM BENESSAIEH, LA PRESSE

    Photo prise avec le TCL Pro 10

  • Photo prise avec le Pixel 4a

    PHOTO KARIM BENESSAIEH, LA PRESSE

    Photo prise avec le Pixel 4a

  • Photo prise avec le TCL Pro 10

    PHOTO KARIM BENESSAIEH, LA PRESSE

    Photo prise avec le TCL Pro 10

1/10
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le verdict : le TCL 10 Pro a été très bon pour gérer les contrastes, donnant de la lumière même à des recoins plus sombres. Par contre, la gestion des couleurs nous a semblé peu naturelle, souvent forcée et pas du tout convaincante. Victoire sans aucune hésitation du Pixel 4a.

Petite note : par défaut, un filigrane TCL 10 Pro apparaîtra sur vos photos, un choix irritant dont nous avons fait les frais. Il faut aller dans les sous-menus pour s’en débarrasser.

La résistance à l’eau est classée IP52 : il peut supporter de petites éclaboussures, mais sera perdu si vous le laissez tomber dans l’eau.

Comme la plupart des téléphones de cette catégorie, à l’exception récente de l’iPhone SE, il n’y a pas de recharge magnétique.

On achète ?

Le TCL 10 Pro ne manque pas de qualités, à commencer par un design superbe, un prix raisonnable et des performances logicielles satisfaisantes. Mais de la concurrence féroce est apparue dans cette catégorie intermédiaire, avec le Pixel 4a, le Galaxy A51 et l’iPhone SE, qui nous semblent globalement de meilleurs choix et sont encore moins coûteux.

Fiche : TCL 10 Pro

Fabricant : TCL

Prix : 700 $ (seulement en couleur « Ember Gray » au Canada)

Note : 3 sur 5