(Washington) La Commission de la concurrence américaine (FTC) envisagerait d’intenter un procès antitrust avant la fin de l’année contre Facebook pour abus de position dominante, affirme le Wall Street Journal.

Agence France-Presse

Aucune décision n’a encore été prise, selon des sources anonymes proches du dossier citées par le quotidien, même si la Federal Trade Commission enquête depuis plus d’un an sur le respect de la concurrence du géant des réseaux sociaux.

Dans le cadre de cette investigation, Mark Zuckerberg, le patron de Facebook, avait été interrogé fin août par la FTC, avait rapporté le site Politico.  

PHOTO PETE MAROVICH, ARCHIVES THE NEW YORK TIMES

Le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg.

Le groupe californien n’avait pas confirmé l’information, mais fait savoir que des responsables du réseau social prennent régulièrement part à des auditions de la Commission, qui partage avec le ministère de la Justice le rôle d’autorité de la concurrence.

Selon le Wall Street Journal mardi, les autorités de la concurrence s’intéressent notamment aux acquisitions de Facebook comme Instagram ou WhatsApp mais aussi à la gestion de sa plateforme vis-à-vis des développeurs d’application.

Pour engager des poursuites, les cinq membres de la FTC – trois républicains et deux démocrates – doivent voter à la majorité.

L’été dernier, la FTC avait déjà infligé au groupe californien une amende record de 5 milliards de dollars pour ne pas avoir su protéger les données personnelles de ses utilisateurs, suivie d’une amende de 170 millions à YouTube (Google), pour non-respect de la vie privée des enfants.

D’une façon générale, les GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft) sont dans le collimateur des autorités américaines pour déterminer s’ils abusent de leur position dominante pour écraser la compétition.

En février, la FTC avait sommé les cinq géants américains de fournir des informations et documents relatifs à leurs acquisitions depuis 2010.