Ne vous laissez pas rebuter par ses allures d’ovni. L’Archer AX6000, un des tout premiers routeurs à offrir le nouveau standard WiFi 6, est impressionnant de vitesse et de possibilités de connexion, tout en restant facile d’utilisation.

Karim Benessaieh Karim Benessaieh
La Presse

On aime

Avant d’embarquer dans les détails techniques du WiFi 6, qui est la grande nouveauté de ce routeur, précisons d’abord à quel point l’installation de l’Archer AX6000, de TP-Link, est un charme. Il suffit de télécharger l’application Tether pour iOS et Android, de suivre les indications à la lettre pour se retrouver avec un routeur prêt à l’ouvrage. Dans notre cas, cinq petites minutes ont suffi, et aucun imprévu n’est venu gâcher les présentations.

L’Archer AX6000 a un aspect massif, de 10 pouces sur 12 pouces avec une épaisseur de 4 pouces, et il est équipé de huit antennes rabattables. Chacune de ces antennes envoie un faisceau vers des appareils connectés, et ce routeur a les capacités d’en gérer plusieurs dizaines simultanément, notamment grâce à un processeur à quatre cœurs de 1,6 GHz et 1 Go de mémoire vive.

Il est en outre doté de huit entrées Ethernet Gigabit et de deux ports USB.

Dans les faits, nous ne l’avons jamais pris au dépourvu, alors qu’il devait gérer une quarantaine d’appareils connectés. Jamais, en deux semaines, le signal internet n’a flanché. Nous n’avons de plus noté aucun ralentissement quand de gros téléchargements étaient effectués pendant que des membres de la famille regardaient des vidéos ou écoutaient de la musique en streaming.

Il remplit en ce sens les promesses du WiFi 6 (également appelé AXWiFi ou 802.11ax WiFi), le nouveau standard censé livrer un signal internet plus rapide à plus d’appareils, jusqu’à 30 connexions pour un seul canal, avec huit faisceaux simultanés plutôt que quatre pour le WiFi 5. Côté vitesse, nous avons atteint la vitesse maximale permise par notre fournisseur, soit 132 Mbps, à une dizaine de mètres du routeur et à travers deux planchers.

Pour le transfert d’un gros fichier vidéo local par WiFi, nous avons eu droit à une moyenne de 65 Mo par seconde, ce qui est plus que satisfaisant. Notons que l’Archer AX6000 peut prendre en charge une connexion internet allant jusqu’à 2,5 Gb/s, ce qui dépasse évidemment les besoins de 99,99 % des consommateurs. En WiFi, il peut transmettre jusqu’à 4,8 Gb/s sur la bande 5 GHz, et 1,1 Gb/s sur le 2,4 GHz.

On retrouve avec ce routeur la suite HomeCare, de TP-Link, qui comprend un antivirus et un contrôle parental. Celui-ci permet de limiter le contenu accessible à certains appareils – les téléphones de vos enfants, par exemple – selon des catégories d’âge, et de contrôler l’accès à l’internet selon les heures. HomeCare est offert gratuitement pendant trois ans à l’achat du routeur.

On aime moins

À 399,99 $, l’Archer AX6000 est cher.

Bien que tous les objets connectés utilisent la capacité accrue du WiFi 6 de gérer la circulation sur votre réseau, il faut un appareil compatible pour en profiter pleinement. Et il y a fort à parier que votre téléphone intelligent ou votre ordinateur actuels ne soient pas étiquetés WiFi 6.

On achète ?

Il s’agit d’un excellent choix pour un utilisateur averti, qui a besoin de vitesse et dont le domicile contient plusieurs dizaines d’appareils connectés. La stabilité habituelle des routeurs TP-Link est encore au rendez-vous, et c’est ce qu’on demande en premier lieu à un appareil aussi crucial qu’un routeur.

Pour ceux qui auraient des besoins plus modestes, l’Archer AX6000 est surqualifié.

Archer AX6000

Fabricant : TP-Link

Prix : 399,99 $

Note : 4,5 sur 5