L’entreprise montréalaise de centres de données informatiques ROOT passe dans le giron du groupe texan Compass Datacenters.

Martin Vallières Martin Vallières
La Presse

Les installations de ROOT Data Center sont situées à LaSalle et à Baie-d’Urfé. Elles totalisent 221 000 pi2 de superficie et 35 mégawatts de capacité électrique.

L’achat de ROOT à Montréal constitue la première expansion hors des États-Unis de cette entreprise qui exploite des centres de données dans quatre régions urbaines : Dallas et Fort Worth au Texas ; Phoenix en Arizona ; Columbus en Ohio ; et dans le nord de la Virginie, près de Washington.

L’acquisition de ROOT constitue aussi pour Compass Datacenters la première transaction effectuée dans le cadre de son plan d’expansion de 3 milliards US annoncé récemment. Ce plan a été mis en branle après un réinvestissement majeur en capital de la part de ses deux actionnaires principaux depuis deux ans – le Régime de retraite des enseignantes et des enseignants de l’Ontario (Teachers) et la firme d’investissement RedBird Capital Partners de New York – ainsi que d’un nouvel investisseur : le groupe immobilier canado-israélien Azrieli.

Avec l’acquisition de ROOT par Compass, le PDG de l’entreprise montréalaise, AJ Byers, rejoint la haute direction de l’entreprise texane à titre de président de sa nouvelle division internationale.

« Nos clients existants [à Montréal] auront maintenant accès aux marchés américains stratégiques desservis par Compass, tandis que les clients de Compass bénéficieront des avantages de Montréal pour les centres de données. »

AJ Byers, PDG de ROOT, dans le communiqué annonçant la transaction 

« En particulier, l’abondance de la capacité en fibre optique de Montréal et l’approvisionnement peu coûteux en énergie renouvelable par l’intermédiaire d’Hydro-Québec permettent aux entreprises du cloud [infonuagique] de progresser au rythme nécessaire pour répondre à la demande, tout en atteignant leurs objectifs de développement durable. »

Potentiel de développement 

Chez Compass, le PDG Chris Crosby a indiqué à la publication spécialisée DataCenterKnowledge.com voir à Montréal un potentiel de développement de centres de données d’une capacité « de 50 à 100 mégawatts » en approvisionnement d’électricité, ce qui serait plus du double de la capacité déjà installée chez ROOT.

« Nous avons été impressionnés par ce qu’AJ Byers et son équipe ont bâti chez ROOT et par leur solide réputation auprès des clients. Nous aurons un alignement exceptionnel de cultures d’entreprise et de personnel expérimenté pour continuer notre expansion de capacité substantielle dans les marchés qui connaissent une croissance des plus rapides aux États-Unis et au Canada », a dit M. Crosby.

Dans le communiqué annonçant la transaction, Kelly Morgan, vice-présidente de la firme de recherche et d’analyse new-yorkaise The 451 Group, spécialiste de l’infonuagique, affirme que l’acquisition de ROOT permet à Compass d’étendre son réseau dans ce qu’elle estime être « trois des marchés à la plus forte croissance en Amérique du Nord : Montréal, Phoenix et la Virginie du Nord ».

« Grâce à cette acquisition, Compass devient immédiatement l’un des trois principaux fournisseurs en gros à Montréal, dans un marché particulièrement solide qui devient une plaque tournante pour les déploiements d’entreprises en infonuagique. »