Source ID:a16d9fd9ea663cfab278906992505217; App Source:StoryBuilder

La BDC lance un fonds technologique de 250 millions

Jérôme Nycz, vice-président exécutif de BDC Capital... (PHOTO FOURNIE PAR BDC CAPITAL)

Agrandir

Jérôme Nycz, vice-président exécutif de BDC Capital

PHOTO FOURNIE PAR BDC CAPITAL

La division d'investissement de la Banque de développement du Canada, BDC Capital, lance un « Fonds Innovation industrielle » de 250 millions de dollars afin d'appuyer les PME technologiques qui veulent adapter leurs innovations pour les secteurs de base de l'économie, tels que la production et l'industrie agroalimentaire, ainsi que l'extraction des ressources naturelles.

« Certains de ces secteurs industriels tardent à prendre le virage numérique, alors qu'ils représentent des domaines dans lesquels le Canada jouit d'un avantage concurrentiel à l'échelle mondiale », explique Jérôme Nycz, vice-président exécutif de BDC Capital.

« Pendant ce temps, nombre de PME technologiques auraient besoin d'un coup de pouce en capital et en expérience d'affaires pour développer et implanter leurs technologies dans ces secteurs de base qui sont parfois très différents de ceux pour lesquels elles ont été conçues à l'origine. »

En guise d'exemple, M. Nycz mentionne un récent investissement de BDC Capital dans une PME technologique qui a adapté son innovation en imagerie médicale de haut niveau pour un usage inédit dans les forages miniers profonds et de précision.

Autre exemple : « Le secteur agroalimentaire pourrait bénéficier de technologies numériques pour optimiser la gestion des cultures et de l'élevage animalier, ou encore rehausser la traçabilité alimentaire qui devient un facteur de valeur ajoutée sur les marchés internationaux. C'est un gros potentiel de marché pour des PME technologiques en croissance, mais pourvu qu'elles aient les moyens financiers et le maillage d'affaires nécessaires pour s'y développer », a expliqué Jérôme Nycz lors d'un entretien avec La Presse.

Le mandat

Ce nouveau Fonds Innovation industrielle de BDC Capital a pour mandat principal de faire des investissements directs au capital de PME technologiques qui sont rendues en « post-démarrage », et qui veulent accélérer leur croissance en diversifiant les usages et les marchés de leurs innovations.

Ces investissements pourront être réalisés en solo ou en partenariat avec d'autres investisseurs en capital-risque, afin de favoriser le maillage d'expériences d'affaires entre les entrepreneurs et leurs investisseurs.

Chez BDC Capital, on prévoit le début des opérations d'investissement du nouveau Fonds Innovation industrielle à compter de septembre prochain. Les investissements à venir sont prévus d'une durée initiale de cinq ans, avec option de prolongation de deux ans.

BDC Capital au Québec

1 milliard investi, dont : 

- 334 millions en « capital de croissance ou de transfert » parmi 199 entreprises

- 172 millions en « capital-risque » dans 36 entreprises

- 376 millions dans 22 fonds spécialisés d'investissement en PME

- 120 millions dans un fonds de fonds d'investissement (Teralys Capital)

Source : Banque de développement du Canada




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer