Alors que le marché des téléphones intelligents connaît un ralentissement important depuis un an, Google croit avoir trouvé une façon de lui redonner du tonus : proposer un téléphone de qualité à un prix nettement inférieur.

Karim Benessaieh Karim Benessaieh
La Presse

Son Pixel 3a, mis en vente ce mardi à un prix de base de 549 $ au Canada, est une version allégée du Pixel 3, vendu 999 $ depuis octobre dernier.

« Il y a eu une tendance troublante dans l’industrie du téléphone intelligent, avec des prix de plus en plus élevés, a noté lors de l’annonce de Google Rick Osterloh, vice-président équipements. Nous avons travaillé fort pour concevoir un appareil qui offrirait des fonctions “premium”, à un prix que tout le monde va apprécier. »

Autonomie et intelligence

Les différences flagrantes avec son prédécesseur : le Pixel 3a ne peut être chargé par induction magnétique, mais dispose d’une entrée Jack de 3,5 mm. Il sera offert en deux versions, avec un écran de 5,6 pouces de diagonales ou de 6 pouces pour le 3a XL.

À l’intérieur, on a remplacé le processeur Snapdragon 845 du Pixel 3 par une version moins performante lancée en août dernier, le Snapdragon 670. La mémoire vive demeure de 4 Go et le stockage est de 64 Go.

Sa batterie de 3000 mAh, pour la version de base, annonce une autonomie augmentée de 30 h, notamment grâce à un « gestionnaire de pile adaptatif » basé sur l’apprentissage machine qui privilégie les applications les plus souvent utilisées. Comme tous les téléphones produits par Google, il est offert avec la garantie de profiter rapidement de toutes les mises à jour du système d’exploitation Android pour les trois prochaines années.

En ce qui concerne ses capacités d’appareil photo, le Pixel 3a reprend la fonction Vision de nuit qui permet de compenser de façon étonnante l’absence de lumière. Petit clin d’œil, on a en outre ajouté une nouvelle façon de déclencher la prise de photo en mode Cabine photo. Après le sourire, c’est maintenant le baiser qui est reconnu automatiquement par l’appareil.

Il sera offert en trois couleurs, baptisées « juste noir », « franchement blanc » et « plutôt violet ».

Un système « confidentiel »

Google a par ailleurs annoncé la prochaine version de son système d’exploitation, Android Q, disponible en août et qu’on présente comme étant axé sur « la sécurité, la confidentialité et le bien-être numérique ». Concrètement, on a ainsi présenté la nouvelle fonction Live Caption qui permet de créer des sous-titres pour tout fichier audio diffusé par le téléphone. Toute la reconnaissance vocale est effectuée par le téléphone et non en infonuagique. « Aucune donnée ne quitte votre téléphone », a assuré Stephanie Cuthbertson, directrice Android chez Google.

Android Q, a-t-elle précisé, offre 50 fonctions garantissant la confidentialité des données. L’utilisateur pourra plus facilement gérer, promet-on, l’utilisation de ses données de localisation par des applications. En ce qui concerne le « bien-être numérique », un nouveau Focus Mode qui sera disponible cet automne permettra de limiter considérablement les notifications du téléphone, ainsi que le temps passé sur chaque application.

On a par ailleurs présenté un nouvel assistant, le Nest Hub Max, doté d’une caméra et d’un écran de 10 pouces, qui sera mis en vente aux États-Unis vers la fin de l’été.