• Accueil > 
  • Affaires > 
  • Techno 
  • > Les usagers américains de Twitter en moyenne plus jeunes et plus diplômés 
Source ID:0ddbfa8f80e33f87aa1da872c6e09496; App Source:StoryBuilder

Les usagers américains de Twitter en moyenne plus jeunes et plus diplômés

L'âge médian d'un usager de Twitter est de... (PHOTO BRENDAN MCDERMID, ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

L'âge médian d'un usager de Twitter est de 40 ans contre 47 ans dans la population américaine générale, a relevé cette étude.

PHOTO BRENDAN MCDERMID, ARCHIVES REUTERS

Agence France-Presse
Washington

Les utilisateurs de Twitter aux États-Unis sont en moyenne plus jeunes, plus diplômés et politiquement plus à gauche que la population en général, selon une étude du Pew Research Center publiée mercredi.

En revanche, les usagers de ce réseau social ne se distinguent pas de l'ensemble des Américains du point de vue du genre ou du groupe ethnique, dit aussi cette organisation basée à Washington, qui ne s'est penché que sur les usagers adultes.

L'âge médian d'un usager de Twitter est de 40 ans contre 47 ans dans la population générale, a relevé cette étude, qui note aussi que 42 % des usagers ont au moins un « bachelor's degree » - l'équivalent d'un bac +3 - contre 31 % dans la population générale.

41 % des utilisateurs appartiennent à un foyer aux revenus supérieurs à 75 000 dollars par an, 9 points de plus que le reste des Américains, tandis que 36 % des profils étudiés se présentent comme proches du parti démocrate (contre 30 % dans la population générale) et 21 % proches du parti républicain (contre 26 %).

L'usage de la plateforme est par ailleurs très inégalement réparti parmi les usagers : 90 % des abonnés tweetent rarement, tandis que les 10 % les plus actifs produisent 80 % des tweets publiés par des Américains.

Parmi ces 10 % de « twittos » très actifs, on trouve une majorité de femmes (65 %).

Mardi, le président républicain Donald Trump a de nouveau accusé le réseau social de maltraiter les Républicains, réglant ses compte comme à son habitude sur... Twitter. Il avait déjà formulé ce genres d'allégations - fermement niées par les groupes technologiques visés - également contre Facebook ou Google.

L'étude du Pew Research Center a été réalisée en novembre et décembre 2018, auprès de 2791 usagers américains ayant d'accepté de laisser l'organisme analyser le contenu de leurs comptes Twitter. La marge d'erreur est estimée à 3 points de pourcentage.




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer