(Sydney) Le groupe de presse News Corp de Rupert Murdoch a annoncé mardi avoir conclu avec Facebook en Australie un accord valable trois ans sur les contenus d’actualité, après l’adoption par Canberra d’une loi obligeant les géants de la tech à rémunérer les médias.

Agence France-Presse

Facebook avait bloqué en février l’accès aux contenus d’actualité pour ses utilisateurs australiens en riposte à un projet de loi qui visait à réguler les relations entre les médias traditionnels et les grandes entreprises de la tech.

Cette mesure avait provoqué l’indignation en Australie car des pages Facebook de services de secours, d’organismes de santé ou d’associations caritatives avaient été involontairement affectées par ce blocage.

Facebook avait ensuite levé son blocage et accepté de négocier des arrangements financiers avec les médias australiens, ce qui avait conduit le gouvernement australien à atténuer sa législation dans ce domaine.

Aux termes de l’accord annoncé mardi, les médias australiens appartenant à News Corp fourniront des contenus d’actualité par le canal du service News de Facebook.

L’accord s’appliquera à plusieurs dizaines de médias en Australie, dont le quotidien national The Australian, le Daily Telegraph de Sydney et le Herald Sun de Melbourne. La télévision Sky News Australia a aussi conclu un nouvel accord avec Facebook.

Robert Thomson, directeur général de News Corp, a déclaré dans un communiqué que l’accord du groupe avec Facebook était « un évènement marquant » et aurait « un impact important sur nos entreprises de presse australiennes ».

Andrew Hunter, responsable chez Facebook des partenariats médias en Australie et en Nouvelle-Zélande, a confirmé l’accord et a déclaré que le groupe était « engagé à apporter Facebook News à l’Australie ».

Facebook et Google, les deux géants américains de la tech visés par la législation australienne, avaient fortement objecté à des clauses qui les obligeaient à se soumettre à un arbitrage sur le montant des sommes qu’ils devraient verser à des médias locaux pour présenter des informations australiennes sur leurs plateformes et dans leurs résultats de recherche.

Google a négocié pour sa part des accords de licence d’une valeur de plusieurs millions de dollars pour son produit Showcase avec une série d’entreprises de médias australiennes, dont les deux plus grands groupes d’Australie, News Corp et Nine Entertainment.

Le gouvernement australien avait accepté d’adoucir les conditions légales d’arbitrage si les géants de la tech concluaient des accords avec les entreprises de presse locales.