Les travailleurs de trois serres Sagami-Savoura, qui proviennent majoritairement du Guatemala, viennent d’adhérer aux Travailleurs unis de l’alimentation et du commerce.

Lia Lévesque La Presse Canadienne

Selon les TUAC, qui sont affiliés à la FTQ, ils sont une quarantaine de travailleurs à avoir ainsi obtenu leur nouvelle accréditation syndicale du Tribunal administratif du travail.

Ils travaillent aux serres Sagami à Saint-Janvier et Sainte-Sophie, de même que Biologico à Sainte-Sophie, dans les Laurentides. Ils sont affectés à la production, à l’entreposage et à l’emballage.

Leur adhésion à la section locale 501 des TUAC porte ainsi le nombre de serres où les travailleurs sont syndiqués auprès des TUAC à 14.

Fait particulier, la majorité de ces travailleurs proviennent du Guatemala ; ils viennent donc au Québec pour une période donnée. Ils bénéficient des mêmes conditions de travail que leurs collègues provenant du Québec, a précisé le syndicat des TUAC mercredi.

L’employeur, de son côté, a fait savoir que le processus avait suivi son cours « dans des conditions sereines et normales ».

Il s’attend à ce que les négociations pour élaborer les conventions collectives commencent en septembre.

L’employeur a aussi fait valoir qu’avant d’adhérer aux TUAC, ces travailleurs avaient un syndicat indépendant.

Les TUAC ont déjà conclu des conventions collectives dans d’autres serres du même groupe. Celles-ci prévoient, par exemple, un comité paritaire en santé-sécurité, des clauses sur le respect de l’ancienneté, les modalités des vacances, de même que des congés pour évènements familiaux, fériés ou mobiles. Elles incluent également des procédures de grief.

Pour ce qui est des salaires, le syndicat a prévu de libeller les clauses de façon à faire profiter ses membres des futures hausses du salaire minimum. Ainsi, dans l’une de ces conventions, il est prévu que l’employé touche le salaire minimum majoré de 0,10 $ ou 0,20 $ ou 0,50 $ l’heure, dépendamment du nombre d’heures de travail complétées. Des primes sont aussi prévues pour les chefs d’équipe et les caristes.