(Hamilton) Stelco Holdings a affiché mercredi une perte pour son quatrième trimestre, ce que le producteur d’acier a attribué aux difficiles conditions du marché, incluant une baisse « sans précédent » des prix.

La Presse canadienne

La société établie à Hamilton a indiqué avoir perdu 24 millions, ou 27 cents par action, pour son trimestre clos le 31 décembre. En comparaison, elle avait réalisé un bénéfice net de 110 millions, ou 1,23 $ par action, pour la même période en 2018.

Les revenus ont totalisé 435 millions, un chiffre d’affaires en baisse par rapport à celui de 648 millions du quatrième trimestre précédent.

Sur une base ajustée, la perte nette de Stelco a atteint 13 millions, ou 15 cents par action, comparativement à un bénéfice ajusté de 123 millions, ou 1,38 $ par action, un an plus tôt. Les analystes s’attendaient en moyenne à une perte ajustée de 18 cents par action, selon les prévisions recueillies par la firme de données financières Refinitiv.

Le prix de vente moyen de l’acier a plongé de 28 % au plus récent trimestre, tandis que les volumes de livraison d’acier ont diminué de 6 %.

Stelco a fait des changements pour rendre ses activités plus durables, a expliqué le chef de la direction de l’entreprise, David Cheney. Elle a notamment modifier sa gamme de produits pour y inclure davantage de produits à haute valeur, comme ceux destinés à l’industrie automobile, et elle prévoit diversifier davantage son offre de produits à l’avenir.