(Montréal) La firme de technologie Lightspeed POS a affiché jeudi des résultats du troisième trimestre inférieurs aux attentes, même si elle a réduit sa perte nette et que ses revenus ont bondi de 61 %.

La Presse canadienne

La société montréalaise a réalisé une perte de 15,8 millions US, ou 18 cents US par action, ce qui se comparait à une perte de 71,1 millions US, ou 2,37 $ US par action, pour la même période un an plus tôt.

Les revenus pour le trimestre clos le 31 décembre ont atteint 32,3 millions US, comparativement à 20,1 millions US au troisième trimestre de 2018. Les revenus récurrents tirés des logiciels et des solutions de paiement ont progressé de 58 % au plus récent trimestre, pour atteindre 28,4 millions US.

Les analystes s’attendaient à une perte de 6,4 millions US, ou 9 cents US par action, et à un chiffre d’affaires de 32,1 millions US, selon les prévisions recueillies par la firme de données financières Refinitiv.

Lightspeed a indiqué que sa base de marchands avait progressé au cours de la période de près d’un an qui a suivi son inscription à la Bourse. Elle traite maintenant environ 20 milliards US en transactions brutes, ce qui représente une croissance de 45 % par rapport à 13,6 milliards US il y a un an.

Lightspeed a indiqué que ses systèmes alimentaient maintenant plus de 74 000 emplacements clients dans le monde, en hausse par rapport à 47 000 emplacements il y a un an. Cela comprend environ 8000 emplacements obtenus grâce à l’acquisition de Gastrofix, réalisée le mois dernier.

L’action de Lightspeed plongeait jeudi après-midi de 5,83 $, soit 13,2 %, pour se négocier à 38,41 $ à la Bourse de Toronto.