(Washington) Amazon a donné mardi une bouffée d’oxygène à Fedex en redonnant l’autorisation aux entreprises tierces de son site d’utiliser le groupe de logistique pour les livraisons par route aux abonnés du service Prime.

Agence France-Presse

« A partir du 14 janvier, Fedex Ground et Fedex Home seront de nouveau à disposition », écrit Amazon dans un courriel aux entreprises tierces qui passent par son site pour vendre leurs produits.  

Les abonnés au service Prime bénéficient de la livraison gratuite et d’une garantie de livraison dans un certain délai.   

Amazon estimait que Fedex ne respectait pas ces délais de livraison très stricts et avait interdit aux vendeurs tiers d’utiliser une partie importante des services du groupe de logistique à la fin de l’année dernière.

Déjà mis à mal par la guerre commerciale déclenchée par le président américain, Donald Trump, Fedex avait annoncé en août son intention de couper les ponts avec Amazon parce qu’il développe sa propre flotte de livraisons et devient plus concurrent que client.

L’action Fedex a gagné 1,8 %, clôturant à 162,13 $ à la Bourse de New York.