(New York) Boeing a fait part mercredi de la première commande depuis fin 2019 d’un 737 MAX, son avion-phare cloué au sol depuis plus d’un an, émanant de la compagnie polonaise Enter Air.  

Agence France-Presse

La société de transport aérien a prévu d’acheter deux avions 737 MAX et posé une option pour deux appareils supplémentaires, détaille un communiqué du constructeur aéronautique américain.  

Le groupe reçoit cette commande « avec humilité », a affirmé son responsable des ventes d’avions commerciaux, Ihssane Mounir.  

L’avion est interdit de vol depuis mars 2019 après deux écrasements mortels, mais il s’est récemment rapproché de son retour dans le ciel avec une série de vols de certification fin juin. Les autorités n’ont pas encore accordé leur feu vert et le groupe a prévenu qu’il ne reprendrait la livraison au mieux qu’au quatrième trimestre.

Selon un bilan mensuel publié le 11 août, l’avionneur a encaissé 398 annulations de 737 MAX depuis le début de l’année.

« À la suite de contrôles rigoureux que subit le 737 MAX, je suis convaincu que ce sera le meilleur avion du monde pour de nombreuses années à venir », a affirmé le directeur général d’Enter Air, Grzegorz Polaniecki, cité dans le communiqué.  

Le groupe, qui avait déjà deux appareils 737 MAX dans sa flotte, a aussi noué un accord de compensation avec Boeing. Les deux entreprises n’en dévoilent pas les termes, indiquant seulement qu’il prévoit le report de livraisons d’appareils.