(Toronto) Postmedia Network Canada a annoncé mercredi qu’elle mettrait à pied environ 40 employés après qu’un certain nombre de ses syndicats n’aient pas approuvé une réduction de salaire temporaire pour aider à réduire les coûts au milieu de la pandémie de COVID-19.

La Presse canadienne

La société médiatique a indiqué, dans une note envoyée au personnel, qu’en raison de l’ampleur de la crise et des baisses de revenus sans précédent de plus de 30 %, elle souhaitait que le fardeau de la réduction des coûts soit réparti équitablement entre ses activités.

La note interne, qui a été partagée sur les réseaux sociaux, indique que Postmedia ira de l’avant avec environ 40 réductions permanentes et une porte-parole de l’entreprise a confirmé ce chiffre.

Le document précise que la demande de réduction temporaire de salaire de l’entreprise n’a pas été appuyée par les syndicats qui représentent ses travailleurs. Il ajoute que l’entreprise et les syndicats n’ont pas su s’entendre sur d’autres mesures de réduction des coûts.

Plus tôt en mai, Postmedia a affiché un chiffre d’affaires en baisse de près de 8 % pour son deuxième trimestre, qui s’est terminé le 29 février.