Le géant québécois du camionnage TFI International a affiché des profits et revenus en hausse au premier trimestre, où il a également commencé à déployer des mesures visant à réduire ses coûts alors que la COVID-19 se propageait.

Julien Arsenault
La Presse canadienne

L’entreprise établie à Montréal, qui a dévoilé ses résultats financiers mardi après la fermeture des marchés et la tenue de son assemblée annuelle, a effectué depuis mars un nombre non précisé de mises à pied temporaires et réduit la semaine de travail « d’un millier » d’employés à temps plein. Elle a également réduit le salaire de ses cadres ainsi que de ses administrateurs, en plus de geler les dépenses en immobilisations pour lesquelles elle ne s’était pas déjà engagée.

« Nous avons rapidement mis en œuvre des mesures de réduction des coûts dans le but d’aider TFI à se renforcer en vue de la reprise lorsque les conditions reviendront à la normale », a souligné le président et chef de la direction, Alain Bédard, dans un communiqué.

En date du 31 décembre, la compagnie anciennement connue sous le nom de Transforce comptait 17 150 employés répartis au Canada, aux États-Unis ainsi qu’au Mexique.

Pour la période de trois mois terminée le 31 mars, TFI a affiché un bénéfice net de 75,8 millions, ou 88 cents par action, en hausse de 16,4 %, alors que le chiffre d’affaires consolidé a grimpé de 1 %, à 1,24 milliard. Abstraction faite des éléments non récurrents, la compagnie a engrangé un profit ajusté de 71,3 millions, ou 83 cents par action, ce qui constitue une hausse de 6,25 %.

Les analystes anticipaient un bénéfice ajusté par action de 71 cents et des recettes de 1,21 milliard, d’après la firme de données financières Refinitiv.

« Grâce à l’importance que nous accordons, sans relâche, aux facteurs fondamentaux, nous avons produit des résultats records au premier trimestre et nous maintenons un bon rendement, malgré l’affaiblissement de l’activité économique », s’est félicité M. Bédard.

Les bénéfices ont progressé dans les secteurs de la logistique et du transport de lots complets, mais des reculs ont été constatés du côté du transport de lots brisés et de la livraison de colis.

À la Bourse de Toronto, mardi, le titre de TFI — qui se transige également à la Bourse de New York depuis peu — a clôturé à 32,41 $, en baisse de 99 cents, ou 2,9 %.