L’incertitude économique pousse Tecsys à procéder à une émission d’actions de 20 millions de dollars qui doit aider le fournisseur montréalais de logiciels de gestion de la chaîne d’approvisionnement à soutenir sa croissance.

Richard Dufour Richard Dufour
La Presse

La pandémie génère de nouveaux projets chez Tecsys, dont les clients sont notamment dans le secteur de la santé, mais aussi des détaillants qui doivent miser plus que jamais sur le commerce électronique.

D’une part, le PDG Peter Brereton souhaite que l’argent récolté rassure ses clients. « On s’apprête à entrer en récession. On veut qu’ils réalisent que notre bilan est solide comme le roc pour qu’ils n’aient aucune crainte envers nous. »

D’autre part, Peter Brereton sent que le contexte actuel créera à court terme des occasions à ne pas manquer.

On ne sait pas vraiment ce qui se passera au cours des six prochains mois. Des entreprises de logiciels risquent soudainement d’être mises en vente après avoir rencontré des ennuis financiers et nous voulons être prêts à saisir ces occasions.

Peter Brereton, PDG de Tecsys

Tecsys a annoncé mardi soir un financement de 20 millions de dollars. L’entreprise émettra 1,2 million de nouvelles actions au prix unitaire de 17,25 $. Il s’agit d’un escompte de 12 % par rapport au cours de clôture du titre mardi. L’action de Tecsys a cédé 8 %, à 18,08 $, mercredi dans la foulée de cette annonce.

Légende

« Ce capital additionnel place le bilan financier en très bonne santé pour permettre à Tecsys de réaliser d’autres acquisitions », commente l’analyste Daniel Rosenberg, de la firme Haywood Capital.

En février 2019, Tecsys avait annoncé l’acquisition de PCSYS, une entreprise danoise spécialisée dans les solutions de logiciels et d’équipements pour la gestion d’entrepôt, du transport et de système d’étiquetage. Trois mois plus tôt, la direction annonçait l’acquisition d’OrderDynamics, une entreprise ontarienne de logiciels de gestion des commandes.

Commerce en ligne 

Si la pandémie met sur « pause » les projets de certains clients, Peter Brereton affirme que de nombreux détaillants forcés de fermer les portes de leur commerce se tournent vers Tecsys pour les aider à rapidement ajuster leurs activités au commerce en ligne.

Il n’y a jamais de « bon » moment pour aller chercher du financement, admet Peter Brereton. « Si tu attends d’avoir besoin d’argent pour le faire, tu ne réussis pas à l’obtenir. Après avoir discuté avec des actionnaires récemment, j’ai compris qu’ils étaient nombreux à vouloir détenir davantage d’actions de Tecsys », dit-il.

Les six analystes qui suivent les activités de Tecsys recommandent tous l’achat du titre.