(Toronto) La société mère de la chaîne de cafés Tim Hortons a annoncé vendredi le départ du président mondial de la marque.

La Presse canadienne

Le chef de la direction de Restaurant Brands International (RBI), Jose Cil, a indiqué dans un communiqué de presse qu’Alex Macedo a choisi de quitter ses fonctions en mars 2020.

Le communiqué de presse précise qu’Axel Schwan, qui avait été nommé président régional de Tim Hortons pour le Canada et les États-Unis en octobre dernier, se joindra à l’équipe de direction mondiale de RBI. M. Schwan ajoutera la supervision de l’Amérique latine à ses responsabilités.

Le communiqué ajoute que M. Macedo « restera disponible jusqu’en mars 2020 afin de faciliter une transition en douceur ».

Jose Cil y déclare que M. Macedo a représenté un précieux apport au développement de Burger King, une autre marque de RBI, aux États-Unis et qu’il a su mener Tim Hortons à travers une « période de transition » l’année dernière.

À la fin du mois d’octobre, M. Cil avait relevé que les bénéfices de Tim Hortons « n’étaient pas là où nous le voulions ». Les revenus de RBI ont toutefois augmenté grâce aux deux autres chaînes de restauration rapide sous son égide.

Tim Hortons a retiré les produits Beyond Meat de son menu en septembre, deux mois après avoir introduit cette protéine végétale fortement publicisée dans la plupart de ses quelque 4000 emplacements à travers le pays.

Avant d’être nommé président régional de Tim Hortons pour le Canada et les États-Unis, M. Schwan était le directeur mondial du marketing

Tim Hortons exploite plus de 4800 emplacements à travers le monde, principalement au Canada et aux États-Unis. La chaîne possède également des restaurants au Mexique, au Royaume-Uni, en Espagne, aux Philippines et en Chine.

RBI a annoncé une expansion majeure en début d’année, avec des plans pour que ses trois chaînes de restauration-Tim Hortons, Burger King et Popeyes Louisiana Kitchen-puissent se dénombrer à plus de 40 000 établissements dans le monde d’ici dix ans.