(Washington) General Motors a annoncé jeudi une alliance avec le Coréen LG Chem dans la fabrication de batteries pour véhicules électriques avec à la clé un investissement commun de 2,3 milliards de dollars américains et la création de 1100 emplois aux États-Unis.

Agence France-Presse

La société commune sera détenue à parts égales par le constructeur automobile américain et LG Chem, précise un communiqué de GM. La construction de la nouvelle usine, qui sera située près de Lordstown, en Ohio, doit débuter à la mi-2020. GM a fermé une grande usine d'assemblage dans cette ville cette année.

PHOTO ALAN FREED, REUTERS

La construction d'une usine de batteries près de Lordstown compensera en partie les pertes d'emplois associées à la fermeture de la grande usine d'assemblage GM dans cette ville de l'Ohio.

Les deux entreprises, qui voient dans la société commune le moyen de rapprocher « deux leaders dans les sciences des batteries pour développer et produire des technologies nouvelles », promettent de bâtir une usine d’assemblage de batteries à la pointe du progrès et capable de s’adapter à de futures innovations dans ce domaine.

« Combiner notre expertise dans le domaine manufacturier avec la technologie de pointe de LG Chem en matière de batteries pour véhicules électriques va nous aider à atteindre notre objectif d’un avenir tout-électrique », a déclaré Mary Barra, la PDG de GM.

PHOTO RICHARD DREW, AP

La PDG de GM, Mary Barra.

« Cette société commune avec le premier constructeur automobile des États-Unis doit nous préparer mieux encore au marché nord-américain de véhicules électriques, tout en nous donnant une image plus précise de tout l’écosystème », a souligné pour sa part Hak-Cheol Shin, le PDG de LG Chem.

Une usine plus productive que celle de Tesla

La capacité de production annuelle attendue est de plus de 30 gigawatts par heure (GWh/an) de packs de batterie, affirme GM. Ce serait davantage que la production de la méga usine 1 de Tesla dans le Nevada, qui a produit 20 GWh/an en 2018, un niveau de production qualifié par le groupe d’Elon Musk de « plus gros volume de production d’une usine de batterie dans le monde ».

PHOTO TESLA

L'usine de batteries Tesla à Spark, au Nevada.

Cette coentreprise entre GM et LG Chem va fournir exclusivement les batteries des futurs véhicules électriques de GM, devant être lancés à compter de 2021, mais il n’est pas exclu qu’elle approvisionne également d’autres constructeurs, a indiqué GM.

Le géant de Detroit a promis de commercialiser plus d’une vingtaine de modèles électriques en 2023.  

GM et LG Chem sont déjà en partenariat, la société sud-coréenne fournissant les cellules des batteries pour la Chevrolet Bolt, le véhicule électrique d’entrée de gamme du constructeur automobile.