Après 20 ans en activité, le resto St-Hubert de la gare Windsor fermera ses portes pour de bon à la fin d’octobre. La clientèle du centre-ville n’aura toutefois pas à renoncer à son quart de poulet cuisse pour autant. La chaîne ouvrira un comptoir St-Hubert à l’intérieur des murs de l’établissement 1909 Taverne moderne du Canadien de Montréal. Le concept sera repris à l’autre taverne à la Place Bell, à Laval.

André Dubuc André Dubuc
La Presse

« Le bail est arrivé à échéance et l’on n’est pas parvenus à s’entendre sur de nouvelles modalités », explique au bout du fil Josée Vaillancourt, directrice de la Fondation et des communications de St-Hubert. L’achalandage s’est maintenu, assure-t-elle, en dépit de la présence ininterrompue de chantiers de construction depuis des années dans le secteur jouxtant le Centre Bell.

C’est en 1999 que St-Hubert avait ouvert son restaurant à l’aménagement soigné. L’intérieur reprenait le thème de l’activité ferroviaire, en phase avec le style de l’édifice plus que centenaire où il logeait.

Depuis l’ouverture du St-Hub au siècle dernier, le quartier a bien changé et la concurrence s’est exacerbée avec le voisinage de La Cage (depuis 2001-2002), du Madisons (2012) et dernièrement du 1909 Taverne moderne (2017).

Les tours de condos de luxe de 50 étages ont poussé tout autour, ce qui a pu aiguiser l’appétit du propriétaire Cadillac Fairview (CF), qui a racheté la participation de George Gillett dans la gare Windsor en 2009. Le tandem CF et Gillett avait acquis l’édifice patrimonial du Canadien Pacifique l’année précédente.

Comptoir Signé St-Hubert

La chaîne ouvrira dès la mi-septembre un comptoir, nommé Signé St-Hubert, à l’intérieur des murs de l’immense taverne du CH, qui est exploitée par Recipe (le nouveau nom de Cara). Recipe est devenu propriétaire des St-Hubert en 2016. Les fidèles pourront commander leur poulet préféré ou leurs côtes levées pour emporter ou encore manger sur place en profitant de l’écran géant de 46 pieds de la taverne. Le menu sera aminci par rapport à un restaurant St-Hubert traditionnel. On offrira la livraison dans les semaines qui suivront l’ouverture.

Le concept sera repris à Laval. La direction attendra de voir les résultats pour la suite des choses.

St-Hubert compte 124 restaurants, dont 42 St-Hubert Express, de plus en plus souvent jumelés avec un resto Harvey’s. Le nombre d’établissements n’a pas vraiment fluctué depuis l’acquisition par Recipe. Si le resto de la rue Saint-Denis a fermé ses portes, la chaîne a ouvert des restaurants à Lac-Mégantic et à L’Ange-Gardien, et en ouvrira un 125e sous peu à Maniwaki.

— Avec la collaboration de William Leclerc, La Presse