Le 66e Festival international de la créativité de Cannes part sur les chapeaux de roues pour le Québec alors que trois campagnes conçues par des agences d’ici sont déjà récompensées.

Isabelle Massé Isabelle Massé
La Presse

Hier soir, lg2 a remporté un Lion d’argent dans la catégorie Design pour une campagne forgée pour l’organisme Enfants transgenres Canada. À cette occasion, l’agence a conçu un jouet éducatif (Sam) à la façon des poupées russes. « On a réussi à faire produire 500 jouets en octobre 2018 et, jusqu’à présent, 200 ont été distribués dans des écoles au Canada, soit à des professeurs et des spécialistes », explique Marie-Luce Ouellet, chef de marque de lg2.

  L’agence Sid Lee a aussi reçu un Lion, de bronze, pour son coup d’éclat Le texto de trop, en partenariat avec la Ville de Montréal. Une « expo-réalité » a été montée, en avril dernier, afin de sensibiliser les gens au danger de l’utilisation du téléphone au volant. Elle était constituée de voitures accidentées, représentant le destin tragique de gens qui ont envoyé des textos en conduisant, ainsi que de messages de blessés graves et de parents d’enfants décédés.

Enfin, dans la catégorie Outdoor, l’agence Rethink a été récompensée pour sa campagne Le bouclier LGBT,  conçue pour la Fondation Émergence afin d’appuyer la Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie. Une vidéo montre 193 drapeaux (symbolisant les pays de l’ONU) dont certains sont traversés par une balle, qui perd en court de route sa vélocité. « Cette campagne a eu énormément de visibilité, affirme Alex Lefebvre, associé principal de Rethink. Elle a été récompensée à plusieurs endroits. »

Le 66e Festival international de la créativité de Cannes se déroule jusqu’à vendredi. Des agences de publicité de 89 pays ont soumis, cette année, près de 31 000 pièces. Les inscriptions sont en légère baisse, de 1000 par rapport en 2018, mais de 10 000 par rapport à 2017, selon CB News.