Le géant japonais Denso, un important fournisseur de composantes automobiles, a annoncé aujourd'hui l'ouverture d'un laboratoire de recherche en intelligence artificielle à Montréal.

Mis à jour le 10 janv. 2019
JEAN-FRANÇOIS CODÈRE LA PRESSE

« Denso est en transition pour passer de fournisseur de pièces automobiles à fournisseur de mobilité », a indiqué ce matin en entrevue le vice-président du Centre nord-américain de recherche et développement de Denso, Pat Bassett.

La multinationale japonaise, dont les revenus annuels atteignent environ 48 milliards et qui emploie plus de 170 000 personnes dans le monde, souhaite notamment développer des logiciels pour la conduite automatisée, les voitures connectées, l'électrification et le partage.

Elle dispose présentement de laboratoires principaux au Japon et aux États-Unis et a ouvert des laboratoires satellites en Israël, en Finlande et, maintenant, à Montréal.

Ce dernier se consacrera surtout à la recherche fondamentale, selon M. Bassett. Il devrait employer environ 5 personnes la première année et la suite n'a pas encore été déterminée.