(Montréal) Héroux-Devtek met la main sur le fabricant québécois de composantes de trains d’atterrissage Alta Précision, ce qui, selon un analyste financier, devrait lui permettre de continuer à consolider ses liens d’affaires avec d’importants clients dans le secteur aéronautique.

Julien Arsenault
La Presse canadienne

L’entreprise établie à Longueuil allonge 23 millions afin de réaliser sa plus récente acquisition.

Fondée en 1980, Alta Précision génère un chiffre d’affaires annuel de 18 millions et compte 110 employés à son site de production situé à Montréal. Dans l’aviation commerciale, l’entreprise fabrique des pièces pour les trains d’atterrissage pour divers programmes, comme l’Airbus A220 (anciennement connu sous le nom de CSeries).

Selon le président et chef de l’exploitation de Héroux-Devtek, Martin Brassard, cette acquisition permettra d’élargir le portefeuille de produits de l’entreprise en plus de lui donner accès à de «nouveaux programmes et à du contenu supplémentaire sur des plateformes existantes».

«(Alta Précision) possède également un carnet de commandes et la capacité manufacturière nécessaire afin de faire croître ses activités actuelles», a-t-il souligné, par voie de communiqué.

La transaction est de moins grande envergure que celle des acquisitions de CESA, Beaver et Tekalia, annoncées au cours de la dernière année, mais Derek Spronck, de RBC Marchés des capitaux, voit néanmoins cet achat d’un bon œil.

Dans une note envoyée par courriel, l’analyste estime que Héroux-Devtek devrait pouvoir renforcer ses liens avec des sociétés comme Embraer et Safran ainsi qu’avec l’armée de l’air américaine.

«Cette annonce réaffirme notre confiance grandissante envers la capacité de la direction à atteindre son objectif à long terme visant à générer des revenus oscillant entre 620 millions et 650 millions d’ici 2022», a écrit M. Spronck.

Selon Benoit Poirier, de Desjardins Marchés des capitaux, Alta Précision pourrait générer des recettes de l’ordre de 25 millions à 30 millions en intégrant le giron de son nouveau propriétaire.

Présente au Québec, aux États-Unis, au Royaume-Uni ainsi qu’en Espagne, Héroux-Devtek compte quelque 1960 salariés répartis à travers ses différents sites de production.

À la Bourse de Toronto, l’action de la compagnie a clôturé à 17,70 $, en hausse de 20 cents, ou 1,14%.